Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

La sélection de DP

«La participation en entreprise est une condition préalable pour la démocratie dans l’État» (swissinfo.ch) - 2 mars 2021

Pour pouvoir fonctionner à grande échelle, la démocratie doit aussi exister à petite échelle. La professeure de philosophie suisse Rahel Jaeggi en est convaincue. Elle a été l’une des premières à signer un manifeste international qui demande plus de participation sur le lieu de travail

Leere Versprechen, ein vergrätzter Partner – und ein riskanter Kurs (Republik) - 1 mars 2021

Sollte die elektronische ID bei der Abstimmung am Sonntag durchkommen, dann dürfte Swiss Sign die Anbieterin werden. Doch die jüngere Geschichte der Firma wirft Fragen auf

La stratégie de durabilité suisse : une goutte d’eau dans l’océan (Public Eye) - 26 février 2021

La crise climatique est comme un grand incendie ; elle demande un changement radical de notre modèle économique. Mais avec sa Stratégie pour le développement durable 2030, le Conseil fédéral prend son temps et combat le feu avec un petit arrosoir

The Unlikeliest Pandemic Success Story - 25 février 2021

Comment le Bhoutan fait face à la pandémie

Das Märchen vom E-ID-Wettbewerb (Republik) - 9 février 2021

Bisher unveröffentlichte Dokumente zur Verordnung über die elektronische Identität zeigen: Egal für welchen Anbieter Sie sich entscheiden – am Schluss weiss jeder alles über Sie

«Sie sind unsere guten Frauen gewesen» (Republik) - 6 février 2021

Die Schweizer wehrten sich eisern gegen das Stimmrecht der Schweizerinnen. Ihre Argumente hatten eine lange Tradition, wie eine Parlaments­debatte von 1945 zeigt. Und ihre Rhetorik wirkt bis heute nach. Serie «Frauenstimmen»

Expresso

UDC irresponsabilité chronique - 15 février 2021

Des propositions constructives et susceptibles de trouver un soutien majoritaire ? Ne les cherchez pas du côté de l’UDC. Dernier témoignage de l’irresponsabilité de ce parti, les déclarations de deux de ses ténors. Magdalena Martullo-Blocher dénonce la dictature instaurée par le Conseil fédéral à l’occasion de la pandémie et cite en exemple la Chine. Son collègue Roger Köppel en appelle à la désobéissance civile, invitant les restaurateurs à ouvrir leurs portes dès le 1er mars quoi qu’il advienne. 
Pour mémoire, les parlementaires font serment d’observer la Constitution et les lois. 
En quoi l’UDC a-t-il contribué à la lutte contre la pandémie ? Sous sa pression, le premier confinement a été levé trop tôt et trop largement, ce qui a favorisé la deuxième vague épidémique. Et elle a systématiquement rechigné à dédommager correctement les victimes économiques de cette crise et refusé des réductions de loyer pour les commerçants. | Jean-Daniel Delley

Identification électronique  - 8 février 2021

Tout le monde admet que «les téléphones portables, les billets de banque et les passeports soient fabriqués par des privés», observe la conseillère fédérale Karin Keller-Suter. Alors, pourquoi ne pas admettre, par analogie, que les fournisseurs privés d’identification électronique puissent recevoir de la Confédération les données voulues pour émettre l’e-ID, utilisable pour tous leurs services offerts en ligne? Mais il ne faudrait pas qu’en prime ils restent détenteurs des informations traitées et les exploitent, même dans le respect de la protection des données.|Yvette Jaggi

Tromperie sur la marchandise - 5 février 2021

Proviande mène des campagnes publicitaires pour encourager la consommation de viande indigène. À cet effet, la Confédération lui verse annuellement plus de 6 millions de francs. 
Viande suisse ? L’importation de fourrage étranger, surtout du soja, représente 60 % de l’alimentation du cheptel helvétique.
La Constitution fédérale prescrit une production adaptée aux conditions locales, ce qui, selon le Contrôle fédéral des finances, devrait interdire une telle subvention. | Jean-Daniel Delley

Morceaux choisis d’une journée au Conseil national - 14 décembre 2020

Séance du 10 décembre 2020 :

Réduction du risque d’utilisation des pesticides. L’initiative parlementaire est acceptée. UDC: 53 NON

Augmentation du fonds de formation continue à des fins professionnelles. La proposition de la commission est acceptée. UDC: 52 NON

Création d’un service indépendant pour le signalement des abus dans le sport. La motion de la commission est acceptée. UDC: 43 NON

Interdiction d’exporter du matériel de guerre à la coalition militaire dirigée par l’Arabie saoudite. La motion est acceptée. UDC: 52 NON

Participation de la Suisse au programme Copernicus – observation de la Terre et de ses écosystèmes. La motion est acceptée. UDC: 47 NON

Jean-Daniel Delley

Chevauchée dominicale - 12 décembre 2020

Les nouvelles restrictions de manifestations et autres limitations d’horaires entrées en vigueur le 12 décembre sont détaillées dans un document intitulé FAQ nouveau coronavirus, répondant à 28 frequent asked questions. S’agissant des sports équestres, il est précisé qu’aucune limitation ne s’applique aux installations concernées, «car les chevaux doivent également pouvoir se promener le dimanche et les jours fériés». Les veinards.|Yvette Jaggi

Louées le dimanche, abandonnées au quotidien - 3 décembre 2020

«Ne pas affaiblir les PME». L’argument a fait florès au cours de la campagne contre les deux initiatives populaires rejetées dimanche dernier. Par contre, lorsqu’il s’est agi de venir en aide aux PME confrontées à la pandémie, ces mêmes thuriféraires ont peiné à desserrer les cordons de la bourse, que ce soit pour les aides aux cas de rigueur, les réductions des loyers et les allocations pour perte de gain des indépendants. Seule la gauche a osé prendre la défense des petits patrons. | Jean-Daniel Delley

Credit Suisse, balayez devant votre porte - 15 novembre 2020

Sur une pleine page publicitaire dans la presse quotidienne, Credit Suisse s’oppose à l’initiative «Entreprises responsables». La banque prétend notamment que l’avalanche d’actions en justice qui guette les entreprises porterait atteinte à «la réputation de la place économique suisse».

Et vous Credit Suisse, qui persistez à financer l’extraction des combustibles fossiles, qui ne cessez de payer des amendes pour des actes délictueux, qui prêtez les yeux fermés et illégalement au Mozambique (DP 2145), vous souciez-vous de la réputation d’un pays dont vous empruntez le nom ?

Faut-il que les opposants à l’initiative soient aux abois pour faire appel à un soutien aussi douteux.| Jean-Daniel Delley 

Quand les femmes deviennent utiles à l’économie - 12 novembre 2020

«L’économie suisse dit NON à l’initiative inefficace Entreprises responsables». Avec ce texte, la publicité affiche le portrait de 18 personnes, dirigeantes ou cadres d’entreprises, parmi lesquelles 8 femmes. On pourrait donc penser que les femmes occupent près de la moitié des postes de direction dans l’économie helvétique, relève Infosperber.

Pas encore et de loin, hélas. Mais comme les sondages indiquent qu’une forte majorité des citoyennes soutiennent cette initiative, les opposants – pour la plupart réfractaires aux quotas – ciblent la gent féminine, y compris en truquant visuellement la réalité.  | Jean-Daniel-Delley

Néo-colonialisme, vraiment ? - 5 novembre 2020

Les conseillères nationales Isabelle Chevalley (Verte libérale) et Elisabeth Schneider (PDC) voient dans l’initiative populaire «Entreprises responsables» une manifestation de néo-colonialisme. La Suisse s’arrogerait le rôle de policier de la planète.

Une critique pour le moins surprenante qui occulte le vrai néo-colonialisme: celui des multinationales qui soudoient les autorités locales, malmènent les populations et détruisent l’environnement.  | Jean-Daniel Delley

Slalom politique - 14 octobre 2020

Les organisations économiques et les partis bourgeois vont freiner la Politique agricole 22+ qui déplaît aux paysans. Ils ont déjà soutenu une augmentation du budget de l’agriculture alors qu’ils ne cessent de prôner une libéralisation du secteur. 

En contrepartie, l’USP baisse le ton sur les accords de libre-échange qui vont notamment faciliter l’importation d’huile de palme, concurrente directe de l’huile de colza indigène. Et, elle s’associe à la campagne contre l’initiative Multinationales responsables, alors qu’habituellement elle ne prend pas position sur les objets qui ne la concernent pas directement. Passez-moi la rhubarbe, je vous passerai le séné. | Jean-Daniel Delley

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP