Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

La sélection de DP

Tous les soirs du monde (La vie des idées) - 28 janvier 2020

Éruptions volcaniques, météorites, réchauffement climatique, pluies acides et extinctions de masse : la fin du monde a déjà eu lieu, à cinq reprises avant notre apparition. Le journaliste scientifique P. Brannen met ces catastrophes du passé en parallèle avec celle qui s’annonce aujourd’hui, orchestrée par l’homme

Und wenn das WEF den Planeten doch rettet? (Republik) - 25 janvier 2020

Die Klimapolitik stand im Zentrum des diesjährigen WEF. Ein paar Diskussions­panels waren tatsächlich wertvoll. Aber was wird das ändern?

Quelle gauche? (Bon pour la tête) - 23 janvier 2020

Politique identitaire ou question sociale? «Climate first» ou lutte des classes? Des débats stériles freinent la gauche politique occidentale depuis bien trop longtemps. Ce qu’il lui faut, c’est une réflexion en réseau, pas des fausses oppositions

Der Staat steht davor, sich neu zu erfinden (NZZ) -

Was soll er? Was kann er noch? Was muss er? Der moderne westliche Staat steckt in der womöglich grössten Legitimationskrise seit seiner Entstehung. Und es stellt sich ernsthaft die Frage, welches Modell auf das heutige folgt

Davos ist bloss ein Schaufenster (Tages-Anzeiger) - 19 janvier 2020

Die Ideale des WEF-Gründers Klaus Schwab spielen in der Alpenstadt keine zentrale Rolle. Es geht um Deals und Geschäftstreffen

Elles délaissent leur smartphone pour un bon vieux portable (slate.fr) - 12 janvier 2020

Radiations, récupération des données personnelles et risques de troubles de la vision et du sommeil poussent certaines personnes à retourner vers des modèles de téléphone moins sophistiqués

Expresso

Credit Suisse, une banque aux pieds d’argile - 15 février 2020

«Tidjane Thiam laisse Credit Suisse sur de bonnes fondations» titre Agefi. Comme la plupart des commentateurs, le journal économique n’observe la réalité que par le petit bout de la lorgnette: chiffre d’affaires, bénéfice… En fait, le patron poussé dehors n’a rien entrepris pour réduire les activités de sa banque dans les énergies fossiles. Pas plus qu’il n’a reconnu les erreurs majeures de la banque dans l’octroi de crédits au Mozambique (DP 2017).

Bref, les fondations de Credit Suisse n’ont rien de solides face aux défis du réchauffement climatique et de la pauvreté des pays du tiers-monde. | Jean-Daniel Delley

Armes: éthique étique - 12 février 2020

Le Conseil fédéral rejette l’initiative populaire visant à interdire le financement des fabricants d’armes. Une initiative qui notamment aurait des répercussions négatives pour la Banque nationale, les caisses de pension, la place financière et industrielle suisse, puisqu’elle restreindrait les possibilités de placements.

L’éthique d’accord, mais à condition qu’elle ne coûte rien. | Jean-Daniel Delley

Le canton du Valais sait ce qu’est une PME, chic! - 24 novembre 2019

Il impose plus légèrement les sociétés dont le bénéfice n’excède pas 250’000 francs: 11,89% au lieu de 12,66%. Pour les favoriser, il aurait aussi pu augmenter le taux de celles qui enregistrent un bénéfice supérieur. | Danielle Axelroud Buchmann

FR: Vonlanthen et la responsabilité des multinationales - 10 octobre 2019

En 2017, le conseiller aux Etats fribourgeois Beat Vonlanthen se prononçait pour un contre-projet à l’initiative pour des multinationales responsables. Mais ces dernières s’y opposent comme à l’initiative, craignant que le peuple préfère l’original à la copie. En mars 2019, le Conseil national adopte un contre-projet. Vonlanthen le combat aux Etats: il préside l’Association suisse des cimentiers dont l’un des principaux membres est la multinationale Lafarge Holcim. | Michel Rey

Mozambique: la Suisse tous azimuts - 4 septembre 2019

L’ambassadeur de Suisse au Mozambique a contribué de manière déterminante à la fin de la guerre civile dans ce pays.

Credit Suisse et une banque russe avaient accordé un crédit de 2 milliards de dollars à ce même pays, dont on sait qu’une partie a servi à financer l’achat d’armes pour la poursuite de cette guerre (DP 2145). | Jean-Daniel Delley

Médicaments: quels coûts justifient ces prix? - 20 août 2019

Les prix des nouveaux médicaments, notamment ceux issus de la biogénétique, atteignent des sommets: des centaines de milliers, voire des millions de francs. Pour leur défense, les entreprises pharmaceutiques évoquent la grande efficacité de ces nouveaux produits et la nécessité de financer la recherche.

Depuis des années, les dépenses de recherche de Novartis, par exemple, stagnent aux environ de 9 milliards de dollars. Par contre celles du marketing et de la distribution ne cessent d’augmenter, actuellement à plus de 12 milliards. | Jean-Daniel Delley

L’indécence de Sergio Ermotti - 17 août 2019

«La grande gueule de la nation», titrait la Wochenzeitung le 8 août. C’est de Sergio Ermotti, patron d’UBS, qu’il s’agit. Un homme qui ne cesse d’exiger moins de réglementation bancaire et des allégements fiscaux. Et qui évoquait il y a deux ans le départ d’UBS sous des cieux plus cléments.

Infosperber cite cette information du Fonds monétaire international: parce que les grandes banques suisses bénéficient de facto d’une garantie de l’Etat (too big to fail), elles peuvent se financer à des taux préférentiels. Un avantage estimé à 26,7 milliards de francs pour les années 2011/2012. | Jean-Daniel Delley

Détonante Fête des vignerons - 31 juillet 2019

Une fois par génération, des milliers de figurantes et figurants célèbrent à travers chants, danses et musiques les métiers de la vigne. Une fête populaire dont nous aurions aimé profiter au-delà du spectacle.

Mais quelle violence nous arrache à cette beauté durant plus d’une heure? Des avions militaires venus faire leurs cabrioles à 110 décibels au-dessus de nos têtes. De quoi faire fuir celles et ceux ne souhaitant pas associer la beauté du spectacle à des simulations de guerre. | François-Xavier Viallon

Quand le législateur ne se préoccupe pas des effets de ses décisions -

La révision de la loi sur les prestations complémentaires (PC) a prévu à juste titre d’augmenter l’allocation logement. Mais elle a également réduit le montant de cette allocation pour les concubins et les colocataires, égalité de traitement avec les couples mariés oblige. Cette réduction va obliger nombre de bénéficiaires de PC en colocation à chercher un logement individuel ou une place dans un établissement de soins, ce qui leur donnera droit à une allocation plus élevée.

L’économie attendue de 7 millions se transforme en une dépense supplémentaire qui pourrait atteindre 50 millions de francs. | Jean-Daniel Delley

Une politique fiscalo-sociale pour les riches - 20 juin 2019

Le Parlement a porté à 25’000 francs au maximum la déduction sur le revenu pour frais de garde des enfants. Or l’on sait que les déductions fiscales profitent d’abord aux revenus élevés, comme l’a montré Bernard Dafflon dans son ouvrage Panorama des impôts en Suisse (chap. 3). Car ces derniers sont plus à même de cumuler les déductions (frais professionnels, épargne, prévoyance…) et ces déductions cassent la progressivité du taux d’imposition. | Jean-Daniel Delley

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP