Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

En finir avec la politique des amuse-bouche

Pour refonder la concordance, le PS doit sortir de l’ambiguïté

On ne fait pas une politique avec des décimales. Pourtant les variations d’un sondage – tel celui de la SSR sur les intentions de vote aux prochaines élections nationales – suffisent, infinitésimales, pour faire monter une mousse médiatique. Donc, apprend-on, le PDC précéderait désormais le Parti radical de 0,3%. Cela lui vaudrait une médaille de bronze, un podium, et deux conseillers fédéraux. En 2007 déjà? Mais Pascal Couchepin est si près de sa retraite naturelle, qui interviendra après sa seconde présidence! Ainsi coulent les heures d’antenne et s’alimentent les forum-feuilletons.

L’exercice toutefois repose sur un postulat, celui de l’application rigoureuse de la proportionnelle à la composition du Conseil fédéral. Selon cette règle, l’UDC et le PS, qui représentent chacun plus de 20% du corps électoral, ont droit arithmétiquement à deux sièges. Avec 15% chacun, le PRD et le PDC sont assurés d’un siège — mais à qui le septième? D’où l’importance des décimales.

Or l’enjeu, politique et non mathématique, est celui de la reconduction de Christoph Blocher. Il donne à ces élections un caractère unique, jamais vu jusqu’ici. Inutile de le regretter et de demander qu’on parle aussi d’autre chose. L’épreuve est engagée, le terrain connu, les armes choisies. Il y aura un vainqueur et un vaincu. Le duel exclut le match nul.

Sans argumenter plus longuement (voir le réquisitoire d’Yvette Jaggi et de François Cherix), disons qu’un magistrat qui fait de sa réélection un chantage (si je ne suis pas réélu, je serai dangereux) est disqualifié pour appartenir à un gouvernement de concordance. La formule «c’est moi ou le chaos» n’est pas traduisible en suisse.

Dans cet affrontement, la responsabilité du parti socialiste est première. Qu’il mette fin à la politique des amuse-bouche! Prétendre arbitrer, au vu des résultats, l’attribution du septième siège entre radicaux et PDC est incompréhensible. Premièrement, c’est ne pas contester les sièges UDC, dont celui de Blocher. Deuxièmement, c’est inquiéter les radicaux en les poussant à chercher appui sur leur droite. Troisièmement, c’est faire peser une menace sur Pascal Couchepin qui a eu le courage de dire à haute voix ce qu’il pensait du culte du chef à l’italienne.

Que le PS annonce clairement qu’il place l’éthique politique et l’esprit de concordance avant l’application automatique de la proportionnelle.

Le deuxième siège PDC, il est à prendre à l’UDC. C’est celui de Christoph Blocher précisément. Lors de cette élection, la cinquième de la matinée selon la règle en vigueur de l’ancienneté, il serait vain de disperser les voix pour que le conseiller fédéral sortant n’obtienne pas au premier et au deuxième tour la majorité absolue. Vain aussi de chercher je ne sais quel UDC prêt à affronter le désaveu de son propre parti. Il conviendra d’élire un homme, une femme, dont l’autorité est reconnue et qui a le format, les qualités, le courage d’être le porteur de ce qu’il faut appeler la nouvelle concordance. Inutile aujourd’hui de donner des noms. Mais il en est qui correspondent à ce profil.

Il peut paraître prématuré de composer, avant les élections nationales, le Conseil fédéral. Mais la partie a déjà commencé. Le premier dispositif doit être mis en place. Il passe par une clarification du parti socialiste. Qu’il dise clairement que le deuxième siège PDC est à prendre (reprendre) à l’UDC. Qu’il lance la «refondation de la concordance».

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/9632 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/9632
Faire un don

Tous les auteur-e-s des articles sont bénévoles, tout est gratuit pour les lectrices et lecteurs... Mais il y a tout de même des coûts de production et de développement, financés par vos dons. Merci de votre générosité!

Faire un don avec Twint

Don de CHF 50.- avec Twint

Faire un don avec Twint

Don de CHF 100.- avec Twint

Faire un don avec Twint

Don libre avec Twint

Thématiques

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP