Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Patrimoine culturel: Lavaux rit, NIKE pleure

Où il est question de fédéralisme, pas de chaussures ni de sponsoring

Le 28 juin, nous parvenaient deux communiqués, l’un glorieux, l’autre pas, concernant la protection du patrimoine culturel et des monuments historiques. Il y a avait tout d’abord la belle nouvelle de l’inscription du vignoble en terrasses du Lavaux au patrimoine mondial de l’UNESCO. L’Office fédéral de la Culture (OFC) se fend d’un communiqué réjoui et envoie son directeur Jean-Frédéric Jauslin au château de Montagny, domaine de la BCV, pour poser sur la photo, aux côtés du conseiller d’Etat vaudois François Marthaler et du local de l’étape, représentant l’Association qui aura milité avec succès pour l’inscription enfin obtenue.

Le même jour, NIKE, Centre national pour la conservation des biens culturels, déplore dans un long communiqué le désengagement de la Confédération en matière de protection du patrimoine et des monuments historiques. Anticipant sur la future loi sur l’encouragement de la culture qui devrait entrer en vigueur en 2012, aveu d’un probable gros retard sur le calendrier annoncé, l’OFC prévoit un changement de système. D’ici là, pour les années 2008 à 2011, un moratoire est proclamé: Berne ne traitera pas de nouveau dossier – et ralentira sans doute encore le règlement des anciennes affaires. Ainsi, les cantons devraient assumer tout seuls, comme des grandioses qu’ils ne sont pas en la matière, des dépenses auxquelles la Confédération participait jusqu’ici, avec retard le plus souvent. Inquiétante perspective pour les conservateurs du patrimoine.

Comme si de rien n’était, toujours à la fin juin, l’Université de Genève annonçait une nouvelle année de cours pour l’obtention du Certificat de formation continue en Patrimoine et tourisme, le tout en six modules, dont trois à choix concernant le Pays de Vaud ou Genève et la France voisine. Intéressante offre de formation et de sensibilisation, à suivre en marge d’une activité professionnelle, au prix de 4400.- pour le programme complet .

Cherchez, au-delà de la coïncidence de calendrier, la cohérence politique entre les différents niveaux d’un fédéralisme qui, sous prétexte de désenchevêtrement et le plus souvent pour des raisons d’économies, jouent de moins en moins la complémentarité et de plus en plus le chacun pour soi.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/9578 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/9578

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP