Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Edito : Etrangers : Accompagner au lieu de contraindre

Le
Parti socialiste a approuvé à Muttenz (BL) une politique d’intégration
des étrangers centrée sur une convention obligatoire
liant mutuellement les immigrés, les employeurs et l’Etat avec des
droits et des devoirs partagés. Si le migrant doit suivre des cours de
langue, l’employeur ou l’Etat s’engagent à les organiser et à les
financer. Selon ses partisans, le contrat facilitera la connaissance de
la société suisse, de ses valeurs ainsi que de ses idiomes. Car son
caractère contraignant affranchira les migrants plus vulnérables,
surtout les femmes, des entraves qui les empêchent d’accéder aux
programmes conçus en leur faveur et, finalement, à l’égalité des
chances tant invoquée. C’est «la règle qui libère d’une liberté qui
opprime», selon la formule répétée à plusieurs reprises par Pierre-Yves
Maillard, vice-président du parti et conseiller d’Etat vaudois.

Or un certain nombre de délégués, en majorité romands, ont contesté
toute discrimination, même positive, vis-à-vis des étrangers. Ils
craignaient également, malgré les déclarations officielles et les
précautions formelles introduites dans le texte d’origine, que la
convention influence le renouvellement des contrats de travail et des
permis de séjour.

A la fin l’assemblée a choisi l’approche plus offensive qui exige
autant qu’elle offre, donnant-donnant. Elle reconnaît ainsi la
situation spécifique des immigrés – statistiquement plutôt mauvaise –
dépendant autant de facteurs socio-économiques que de leur origine. En
somme, perdues les votations sur les étrangers et sur l’asile, le PS
joue la carte de l’intégration avec des propositions fortes de manière
à couper l’herbe sous les pieds de la droite nationaliste menée par
l’UDC et Christoph Blocher.

Cependant, dans toute injonction – à l’image du célèbre «sois spontané
!» – se cache son inutilité, voire son impraticabilité. On imagine avec
peine l’arsenal administratif, les commissions d’évaluation et autres
mesures de contrôle indispensables à la mise en œuvre d’une telle
convention, inapplicable de toute façon aux ressortissants de l’UE et
aux autres étrangers déjà établis en Suisse. C’est pourquoi, au lieu
d’insister sur un dispositif qui prête le flanc aux récupérations des
milieux xénophobes, le parti aurait dû et pu revendiquer l’accueil dès
les premières heures et l’accompagnement permanent des migrants, dont
les cantons de Neuchâtel et de Bâle, ainsi que la ville de Renens, sont
les champions. Sans oublier de réclamer davantage d’argent et de
structures, surtout dans le domaine de la formation. Les 14 millions
destinés à l’intégration par la Confédération paraissent en effet
dérisoires face à l’ampleur de la tâche et à la solidarité impérative à
l’égard de personnes porteuses, certes de problèmes, mais aussi de
beaucoup de richesse.   

md

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/9350 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/9350

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP