Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Industrie pharmaceutique : Ces maladies qui nous enrichissent

Les
coûts de la santé ne cessent de croître et de plomber le budget des
familles. Mais réjouissez-vous : le secteur de la santé contribue à
hauteur de plus de 58 milliards de francs à l’enrichissement du pays,
soit près de 14% du produit intérieur brut (PIB). Plus que la place
financière, l’industrie des machines et l’horlogerie. L’industrie
pharmaceutique, les fabricants de matériel médical, les hôpitaux et les
cabinets privés, les homes et les organisations sans but lucratif, les
pharmacies et autres drogueries, les assurances offrent 550 000 places
de travail – 17% du total des emplois du pays. A croire que l’économie
suisse ne survit que grâce aux maux de ses résidents et, par le biais
des exportations, aux maladies des habitants de la planète

Ces calculs, commandés, par l’industrie pharmaceutique, servent avant
tout à polir l’image d’une branche qui sollicite fortement le
porte-monnaie de chacun. Car on le sait, le PIB n’est qu’un piètre
indicateur du bien-être d’une société (voir le dossier croissance de DP). En additionnant pêle-mêle tous
les biens et services affectés d’une valeur monétaire, il prend en
compte aussi bien les machines-outils construites que les coûts
imputables aux accidents de la circulation, mais néglige toutes les
activités non rémunérées et pourtant essentielles à la vie en société.
Par ailleurs l’inventaire ne nous éclaire pas sur le rapport
coût-efficacité du système de santé : combien de traitements et de
médicaments qui, bien que gonflant le PIB, n’améliorent en rien le sort
des personnes. Combien d’argent dépensé pour réparer des dommages qu’il
serait possible et plus économique d’éviter, notamment, par une
politique des transports, un aménagement du territoire et des normes
environnementales et alimentaires plus respectueuses de la santé
publique. On n’attendra encore longtemps une telle
étude.   

jd

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/9130 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/9130

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP