Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Edito : Les piliers de l’identité suisse

A
Berne, le public du match France-Suisse a étonné les journalistes
français qui n’avaient jamais vu une telle quantité de drapeaux dans un
stade et rarement des spectateurs aussi chauds. Ce genre de grand
rassemblement suscite toujours des réflexions sur l’identité suisse,
soit pour se réjouir de son existence et en scruter les composantes,
soit pour analyser doctement sa crise et proposer des solutions.

La notion d’identité est généralement associée à des valeurs, à des
symboles un peu flous, jamais clairement identifiables. Et si l’on
revenait à du solide, à cette vieille idée de Marx des infrastructures,
du concret que l’on peut toucher, qui déterminent les infrastructures,
la pensée et les symboles. Dans le film de présentation de la Landi,
l’exposition nationale de 1939, le cœur du village suisse n’était pas
l’église ou l’hôtel de ville, mais… la poste et sa couleur jaune
présentée comme l’élément central du pays.

Les Helvètes ont tous en partage leurs chemins de fer. S’ils ne les
prennent pas, ils les voient sans cesse. Il faut aller au Japon pour
trouver un envahissement similaire du paysage par des petits trains de
toutes couleurs. Et bien sûr les cols et les tunnels, non pour exalter
la vision aussi récente que romantique de la beauté des montagnes, mais
pour le transit et le commerce. C’est d’abord pour vendre leur bétail
sur pied en Lombardie que les cantons primitifs ont ouvert le
Saint-Gothard et fait alliance.

Et les Suisses de Romanshorn à Carouge ont autre chose en commun
lorsqu’ils lèvent les yeux : partout des pylônes à haute et moyenne
tension, que l’on ne voit même plus. Les autres pays ont leurs épopées
guerrières. La construction des hauts barrages est la geste helvète
moderne. Le courrier, les gares et les turbines, cet effort
d’infrastructure sur 100 ans de 1860 à 1960, tout ce qui permet de
relier entre eux nos concitoyens si attachés à leur petite patrie
cantonale, voilà le cœur de l’identité suisse.

On ne s’étonnera donc pas que ces sujets soient toujours au cœur de
tempêtes politiques et que l’ouverture hésitante de notre pays aux
institutions européennes dépend sans doute aussi de la confiance des
citoyens dans la solidité de ces piliers de l’Helvétie. Alors bien sûr
les drapeaux au stade de Suisse, les t-shirts avec la croix fédérale,
tout cet accoutrement est bien sympathique, mais à l’heure d’internet,
il convient de ne pas oublier ces infrastructures lourdes et solides
qui permettent au pays d’exister, aux Suisses de se rencontrer et,
parfois, de se comprendre.    jg

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/8788 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/8788

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP