Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Débat : Info et démocratie directe: Humeur télé d’un producteur romand

En réponse à l’article « Humeur télé d’un téléspectateur romand », de DP 1345, qui s’inquiétait de la tendance, croissante à la télévision à simplifier les débats politiques, Dominique Von Burg défend l’émission « Droit de cité ».

Ainsi donc, à en croire les humeurs d’un téléspectateur romand, l’information à la TSR serait en pleine dérive. On serait en train de passer des époques bénies où les émissions s’apparentaient à du Girardet à la culture du fast food. Thème à la mode s’il en est. Mais traiter d’un thème à la mode autorise-t-il pour autant à dire à peu près n’importe quoi ?

Varier les approches

En tant que co-producteur de « Droit de Cité » ( une des émissions incriminées ), j’en suis à me demander si Fabrice Ghelfi a vraiment suivi cette émission avec quelque sérieux.
Lui qui prétend que « Droit de Cité » ne se nourrit que d’affrontements, a-t-il remarqué les débats plus analytiques que l’émission propose régulièrement ? Pour ne prendre que ces trois derniers mois : l’impact de mai 1968, la crise asiatique, les relations entre droite et Front national en France, le rapport entre nombre de médecins et coûts de la santé, ou encore les questions posées par l’arrivée sur le marché des « pilules du bonheur ».
Mais sans doute était-il trop occupé à consulter son chronomètre. Pour en arriver à la conclusion péremptoire que les participants auraient en tout et pour tout quinze secondes pour s’exprimer. Quinze secondes pour une dizaine de participants sur disons cinquante minutes d’émission ( une heure moins le temps alloué à l’animateur, pour couper la parole bien sûr ), ça ne fait rien de moins que vingt interventions par invité ! CQFD.
Sérieusement, si nous avons décidé, à « Droit de Cité », d’augmenter le nombre de nos invités, c’est dans l’idée de revivifier le débat politique. Pour en faire, autant que possible, un débat citoyen. Un débat où la parole des spécialistes serait confrontée aux interrogations des citoyens. Un débat où d’autres que les spécialistes patentés auraient droit de cité, précisément. Une ouverture plus large du débat politique, une plus grande identification de chacun à ce débat, nous ont paru indispensables à l’heure où les enjeux politiques, les enjeux de société, se sont faits plus cruciaux.

Diversité des points de vue

Et l’arrivée des « sans grade » sur le plateau de « Droit de Cité », à mon sens, a enrichi l’émission. Pour s’en convaincre, un exercice simple : prenez un de ces plateaux d’une dizaine de participants et réduisez-le à quatre. Qui disparaît ? Ceux qui amènent des points de vue particuliers, ceux qui vivent des situations concrètes. Les syndicalistes de base, les petits patrons, les politiciens locaux. Et, last but not least, la plupart des femmes ?
Cela dit, il est évident que la multiplication des invités peut aussi aller à l’encontre de la richesse d’un débat. C’est pourquoi nous essayons de varier les formules de l’émission, de les adapter au thème traité, à l’objectif visé. « Droit de Cité » pourra être plus ou moins conflictuel. Plus ou moins explicatif. Ë un débat tumultueux, camp contre camp, pourra succéder une réflexion commune plus calme, plus approfondie. Un dimanche, « Droit de Cité » comptera plus de dix invités, un autre, moitié moins.
Enfin Ð peut-on le mentionner sans apparaître comme un abominable chasseur d’audience ? Ð le public a suivi. Pendant ses deux ans d’existence, « Droit de Cité » a rassemblé environ 10 000 personnes de plus par émission que « Table Ouverte » dans sa dernière année. Dans les réactions que nous enregistrons, certains se plaignent du trop grand nombre d’invités, c’est vrai. Mais plus nombreux sont ceux qui trouvent l’émission trop courte !

Dix minutes de plus

Alors, à partir de la rentrée d’automne, « Droit de Cité » sera prolongé de dix minutes. Ë la demande des producteurs de l’émission, justement pour donner un peu plus d’espace à nos invités. Et sans discussion, de la part de la direction d’une chaîne que l’on dit pourtant de plus en plus tentée par le fast food ?

Dominique Von Burg, producteur de Droit de Cité

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/8715 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/8715

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP