Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Elargissement de l’Europe : La Suisse condamnée au succès

Ce 1er mai, l’Union européenne compte donc vingt-cinq membres. Ce spectaculaire élargissement influence évidemment la Suisse située au cœur géographique de ce vaste ensemble de 450 millions d’habitants. Dans son dernier rapport sur la politique économique extérieure, le Conseil fédéral y voit une chance pour notre pays avec un gain de croissance et le recrutement facilité d’une main-d’œuvre qualifiée (cf. DP n° 1 596). Cette évolution positive dépend cependant du succès des négociations avec Bruxelles sur l’extension de la libre circulation des personnes et une participation financière de la Suisse au fonds de cohésion en faveur des nouveaux membres. Selon l’analyse juridique et politique du Conseil fédéral, un échec entraînerait la dénonciation de tous les accords négociés depuis dix ans, avec des conséquences extrêmement dommageables pour l’économie suisse, telles que la suppression des droits de vol pour les compagnies suisses, le violent coup de frein aux exportations de fromage, en passant par l’abolition de nombreuses facilités consenties aux entreprises exportatrices. Berne est donc condamnée au succès. Un accord est heureusement à portée de main.
Mais nos difficultés ne s’arrêtent pas là. La Suisse est sous pression pour conclure l’accord sur la fiscalité de l’épargne qui lui coûtera la restitution de fortes sommes encaissées au titre de l’impôt anticipé. Elle est quasiment contrainte de s’associer aux accords de Schengen et d’accepter une nouvelle limitation du secret bancaire. En restant à l’écart de cette collaboration policière, elle serait à la merci de toutes les perturbations tracassières aux frontières et servirait de refuge potentiel aux organisations criminelles traquées par les Européens. La Suisse se doit également de participer au système de Dublin sur l’asile pour ne pas devenir la terre promise des immigrants éconduits par les pays voisins.
L’inventaire des relations avec Bruxelles montre que la Suisse mène aujourd’hui un combat essentiellement défensif. Elle négocie pour éviter que sa situation ne se péjore à l’intérieur de l’Europe. Fini le temps où Berne négociait des avantages économiques réciproques qui lui permettaient au bout de l’exercice d’apprécier le bénéfice des accords conclus. Cette nouvelle situation crée évidemment en Suisse une image négative de l’Union. Elle freine les mouvements de sympathie en direction de la construction européenne, génératrice de paix et de prospérité. Lorsque le peuple suisse finira par accepter l’adhésion, ce sera sous la contrainte et non par un choix réfléchi et souverain.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/8658 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/8658

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP