Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Radio-télévision: Parade limitée contre l’offensive de M6

M6 ouvre une fenêtre publicitaire sur la Suisse francophone. Un « tremblement de terre », dit Gilles Marchand, directeur de la TSR. Quelles solutions pour compenser le futur manque à gagner ?

M6, la chaîne de Loft Story, ouvre une fenêtre publicitaire destinée à la Suisse francophone. Elle entend tirer pleinement profit de ses succès d’audience. Gilles Marchand, le patron de la TV romande voit rouge. En attirant les annonceurs suisses, M6 pourrait faire perdre dix à douze millions de recettes publicitaires à la chaîne romande. Et le défi ne s’arrête pas là. Si TF1 lui emboîte le pas, Marchand prévoit un « véritable tremblement de terre ».
La menace sur la Tour du Quai Ernest Ansermet n’est pas à négliger, bien que l’amplitude du séisme soit difficile à estimer. Les chaînes françaises absorbent 33 % de leur marché publicitaire national, moins que les chaînes italiennes qui dévorent 54 % du gâteau. La TV suisse, en revanche, ne reçoit que 16 % des recettes publicitaires. L’arrivée de M6 pourrait relativement épargner la TV romande qui garde une audience majoritaire et se faire principalement au détriment de la presse écrite. Le pessimisme du patron de la TSR se justifie cependant si l’on fait référence à l’exemple alémanique. Les fenêtres publicitaires des chaînes germanophones étrangères y sont présentes depuis huit ans déjà. Elles s’octroient aujourd’hui plus de 20 % des revenus de la publicité.

Le droit suisse est impuissant

La parade à cette offensive étrangère est difficile. La Loi sur la Radio et la TV, en accord avec la Convention européenne sur la télévision transfrontières, n’a de compétence réglementaire que sur les chaînes qui émettent un programme spécialement destiné à la Suisse. Une fenêtre publicitaire n’est pas considérée comme un programme. M6 échappe donc à la loi suisse.
Il serait matériellement facile d’empêcher la diffusion d’un programme TV étranger : interdire leur accès aux réseaux câblés suisses. Matériellement facile, mais politiquement impossible. Cette limitation de l’offre soulèverait d’abord la révolte des téléspectateurs privés de Loft Story et autres divertissements. De plus, l’interdiction serait en contradiction avec la libre circulation des programmes qui est la règle de la convention sur la TV transfrontières. L’évocation d’une quelconque « exception culturelle » pour protéger la télévision romande ne tiendrait pas la route. La situation suisse n’est pas plus exceptionnelle que celle de petits Etats voisins de grands pays de même langue comme la Belgique, l’Autriche, l’Irlande ou le Luxembourg.

Sur la publicité et la redevance

Pour accroître les recettes de la TV, la loi suisse pourrait lever l’interdiction de la publicité pour le tabac, l’alcool, les médicaments ou de la propagande politique. Ce serait mettre la santé de la population en balance avec la santé financière de « notre télévision ». On voit mal un consensus politique se former autour d’une telle solution. D’ailleurs, toute libéralisation de la publicité à la télévision provoque un tir de barrage des éditeurs de la presse écrite. Difficile d’y résister.
La Suisse pourrait aussi imiter la Grande-Bretagne. La publicité, réservée aux seules chaînes privées est absente de la télévision de service public. Ce modèle, théoriquement idéal, est difficilement applicable à un pays de la dimension de la Suisse. La redevance pour le financement de la SSR augmenterait massivement et l’essentiel du marché publicitaire, abandonné par la TV publique, irait aux grandes chaînes étrangères. Les petites TV privées suisses ne feraient pas le poids auprès des annonceurs.

Soutien de l’Etat

La solution la plus simple pour compenser le manque à gagner publicitaire consisterait à augmenter modérément la redevance. La loi fixe à la radio et à la télévision de service public un ambitieux mandat de cohésion nationale, d’échanges interculturels et de promotion de l’image suisse à l’étranger. Un soutien additionnel à cette mission jugée essentielle ne paraît pas entièrement déplacé en cette période de remobilisation de l’Etat. La Confédération ne s’apprête-t-elle pas à verser plus de deux milliards de francs pour sauvegarder, dit-on, l’image de la Suisse et la présence de la croix blanche sur l’empennage des avions ? at

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/8581 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/8581

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP