Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Attentat contre Hitler: Lumière froide sur les années de plomb

Le 14 mai 1941, le Neuchâtelois Maurice Bavaud était guillotiné en Allemagne. Il avait tenté d’assassiner Hitler. Un livre1 décrit comment les autorités fédérales ont traité ce dossier gênant. « L’affaire Bavaud » illustre de manière éloquente l’attitude d’extrême prudence, à la limite de la connivence, face au IIIe Reich.

L’affaire a longtemps été tenue secrète. Elle est aujourd’hui connue, mais mérite un rappel. Maurice Bavaud, fils d’un employé des postes de Neuchâtel, suit une formation religieuse pour devenir missionnaire. Convaincu que Hitler représentait un danger pour l’église catholique et pour l’humanité, il décide de le supprimer. Nous sommes en 1938. Armé d’un pistolet, il suit pendant un mois toutes les apparitions publiques du Führer. Le 9 novembre 1938, lors d’une marche commémorative de l’élite nazie, Hitler se trouve à portée de son arme. Bavaud renonce in extremis à tirer. Les bras levés pour le salut hitlérien cachent sa cible. Après l’échec de sa tentative, Bavaud veut regagner la Suisse. Arrêté parce qu’il n’avait pas de titre de transport, il est trahi par son arme et des documents qu’il portait avec lui. Convaincus qu’il avait des complices, les Allemands tentent de le faire parler. Détenu pendant 30 mois, condamné à mort, Bavaud est exécuté le 14 mai 1941. Il avait 25 ans.

Bavaud était-il un psychopathe ou un héros ?

Les motivations profondes de Maurice Bavaud suscitent de longues analyses dans le livre qui lui est consacré. Il semble que Hitler lui-même ait été fasciné par les mobiles de son agresseur qu’il classait dans la catégorie rarissime et particulièrement dangereuse des assassins idéalistes. Les psychiatres nazis ne parviennent pas à lui mettre une étiquette de psychopathe. Lors de son procès, son acte est décrit comme du banditisme mû par un fanatisme politico-religieux. Aujourd’hui, le jeune Neuchâtelois est décrit comme un héros lucide et déterminé, l’un des rares visionnaires ayant compris très tôt les mobiles d’Hitler et les dangers qu’il faisait courir à l’humanité.

Les relations entre la Suisse et le IIIe Reich

Au-delà de l’analyse psychologique d’un acte « héroïque » ou « fanatique », le livre sur « l’affaire Bavaud » nous aide à mieux connaître la Suisse pendant les années de plomb. En mars 1938, l’Anschluss avait été plébiscité par 99 % des Autrichiens. Après les accords de Munich du 30 septembre, l’Europe croyait que la paix était sauvée. C’était le temps de la réconciliation. La tentative de Maurice Bavaud, en novembre de la même année, pouvait légitimement paraître comme une folie et justifier l’extrême prudence des autorités fédérales face aux appels à l’aide du père du détenu. Mais l’attitude de Berne ne s’est en rien infléchie. Une chape de silence a couvert toute l’affaire. Les multiples interventions de la famille, allant jusqu’au Conseil fédéral, sont restées sans réponse. Le représentant de la Suisse à Berlin n’a fait aucune visite, a refusé toute aide, même un vêtement chaud pour soulager le condamné. La légation suisse de Berlin justifie son attitude par le fait qu’il s’agit d’un homme qui a, sans scrupule, mis en danger les intérêts supérieurs de son pays.
Respectant le veto du Département militaire, le Département politique a refusé d’échanger le détenu contre un espion allemand. Froide raison d’Etat donc. Mais, au-delà, le Ministère public de la Confédération a collaboré avec la Gestapo pour tenter de découvrir des complices. A la demande de Berlin, les Suisses ont interrogé huit condisciples de Bavaud et ont rendu compte de leurs investigations au Reichkriminaldirektor. Face au IIIe Reich menaçant, la prudence de la Suisse a pu se teinter de connivence. at

1Documentation pour le 60e anniversaire de sa mort, comité Maurice Bavaud, case postale 273, 3000 Berne.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/8566 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/8566
Faire un don

Tous les auteur-e-s des articles sont bénévoles, tout est gratuit pour les lectrices et lecteurs... Mais il y a tout de même des coûts de production et de développement, financés par vos dons. Merci de votre générosité!

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP