Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Prix du pétrole: La hausse entre vice et vertu

Le prix du pétrole flambe. Plusieurs fois rencontrées depuis le premier choc pétrolier de 1973, les réactions sont à nouveau ambivalentes. Crainte d’inflation d’une part, espoir d’une maîtrise de la consommation d’énergie d’autre part. Une retouche des mécanismes d’indexation pourrait atténuer les craintes de dérapage inflationniste. La hausse sur le marché pourrait avoir la vertu d’imposer une Ð petite Ð partie de ce qu’exige l’initiative pour la réduction du trafic.

L’automobiliste grogne lorsqu’il va faire son plein d’essence. C’est la partie visible de la hausse pétrolière. Plus discrètement, le prix du mazout, qui a doublé en une année, va gonfler les décomptes de chauffage que chaque locataire recevra cet automne. Plus insidieusement encore, le prix des produits pétroliers va alourdir les coûts de toutes les entreprises et pousser à l’inflation. Le retour aux dramatiques dérapages de la décennie septante n’est pas à craindre. L’économie est installée sur un socle de stabilité qui n’existait pas à l’époque. Mais le danger est là et il ne faudrait pas l’attiser par une application aveugle des indexations automatiques.

Double facture

C’est pourtant ce que prévoit le contre-projet à l’initiative de l’ASLOCA sur l’adaptation des loyers. Le Département Couchepin entend couper le lien maudit entre loyers et taux d’intérêt hypothécaire. Fort bien. Mais il propose une indexation pleine et entière des loyers sur l’indice des prix à la consommation. Toute progression de l’indice entraînerait une hausse des loyers. Et comme les loyers entrent pour 22 % dans le calcul de l’indice, ce serait mettre en route un mécanisme pernicieux d’auto-alimentation de l’inflation. De plus, le contre-projet Couchepin est totalement inéquitable pour les locataires appelés à payer deux fois la hausse des produits pétroliers : par une majoration des loyers adaptés à l’indice et par la hausse des frais de chauffage. Domaine public suggérait l’an passé1 d’indexer les loyers à un indice d’où seraient supprimés les postes « loyer » et « huiles de chauffage ». Les errances du marché pétrolier réactualisent cette suggestion.
Il faut cependant relativiser le phénomène et s’abstenir de paniquer. Les produits pétroliers n’entrent que pour 3 % dans le calcul actuel de l’indice des prix. Il faudrait un choc analogue à celui des années soixante-dix pour voir véritablement décoller les prix et l’indice.

Précieuse énergie

Si l’on excepte les mesures d’interdiction admises en économie de guerre, l’action sur les prix est le meilleur moyen d’orienter la consommation en général et celle de l’énergie en particulier. Les conseils prodigués depuis une décennie par le programme « Energie 2000 » n’ont pas atteint leur but de stabilisation. Dans son analyse semestrielle sur la consommation d’énergie2, le Département Leuenberger reconnaît que, si la récession a modéré la consommation d’énergie, l’évolution des prix est allée à fins contraires. Il y a six mois encore, et compte tenu de la progression générale des prix, les produits pétroliers étaient moins chers qu’avant le premier choc de 1973. La récente hausse n’a pas encore compensé cette régression. C’est ainsi que les huiles de chauffage sont, en chiffres absolus, deux fois moins chères qu’en 1979. Conséquence : les efforts de substitution, le remplacement des installations gourmandes ont été freinés par un combustible trop bon marché. La même réflexion est valable pour le transport routier individuel dopé par le bas prix de l’essence.
Comme l’initiative sur la diminution du trafic, victime de ses excès, est enterrée d’avance, reste à espérer que l’actuelle hausse des produits pétroliers soit aussi progressive que durable ! at

1DP 1383, « Indexation des loyers à un indice épuré ».
2La Vie économique, février 2000.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/8523 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/8523

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP