Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Une réhabilitation de la Suisse

Les interminables négociations bilatérales se sont terminées dans un rapide marathon très traditionnel. Les marchandages de dernière minute ont porté sur le troc de quelques francs et quelques bouteilles de champagne. L’accès au trafic aérien, la grosse amélioration arrachée par la Suisse en dernière minute, était un succès programmé. Le protectionnisme en faveur d’Air France était contraire aux règles non discriminatoires de l’Union. L’attitude de la France était intenable. Elle n’a pas tenu.
La véritable surprise, dans ce galop final, c’est le post-scriptum lié à l’accord proprement dit. L’Europe ouvrira à la Suisse la porte de la Convention de Dublin, dite de « premier asile ». En échange, Berne coopérera avec Bruxelles pour traquer la vaste contrebande de cigarettes qui fait perdre plusieurs centaines de millions d’écus à la caisse communautaire. Or les trafiquants mafieux utilisent les ports francs suisses pour brouiller les pistes policières.
Cet échange de bons procédés est dans le plus parfait intérêt des deux parties. La Suisse ne tire aucun profit matériel de ce scandaleux trafic mafieux. De son côté, l’Europe n’a aucun avantage à écarter la Suisse d’une coopération en matière d’asile. Mais ces dossiers étaient bloqués depuis longtemps pour une pure question de principes. Bruxelles excluait toute collaboration avec un État tiers dans le domaine juridico-policier, symbole de souveraineté. Ce geste était réservé, au mieux, aux pays de l’Espace économique européen qui ont accepté de faire un bout de chemin avec l’Europe. Berne, respectant une parfaite stratégie de rétorsion, refusait de collaborer pour démanteler une filière du crime organisé.
Cette ultime concession dans la foulée des bilatérales est donc un geste hautement symbolique, un saut qualitatif dans nos relations avec l’Union européenne. Bruxelles considère à nouveau la Suisse comme un interlocuteur valable, un partenaire qu’il faut cesser de punir de son arrogant refus de tout engagement communautaire.
Le miracle de ce changement d’attitude, le déclic salutaire, c’est le double « oui » pro-européen sur les poids lourds et les transversales. Le peuple suisse n’a pas lâché ses négociateurs qui redeviennent crédibles. Car l’essentiel de la méfiance de Bruxelles à l’égard de la Suisse tient dans les aléas de nos engagements internationaux liés à nos procédures de décision : le refus de l’Espace économique européen, mais surtout l’Initiative des Alpes qui contestait un accord international pourtant dûment ratifié.
L’évolution de notre démocratie semi-directe est le nœud gordien de tous nos rapports avec l’Europe. AT

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/8482 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/8482

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP