Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Nocturnes et ouverture dominicale: Avantage aux petits commercesd’alimentation

Le grand commerce réclame à grands cris l’assouplissement de l’heure d’ouverture des magasins que souhaitent les consommateurs. Mais les réels gagnants sont les petites boutiques d’alimentation. Par ailleurs, les emplois que crée la libéralisation sont précaires. Tel est le bilan d’une étude commandée par Berne.

Notre mode de vie a changé et le commerce s’y adapte. La libéralisation de l’ouverture des magasins répond manifestement aux vœux des consommateurs. Un sondage ISOP montre cependant qu’il ne s’agit pas d’un plébiscite aveugle en faveur la déréglementation ( Tableau 1 ). Mais l’état de l’opinion est volatil. Et l’expérience étrangère témoigne qu’un élargissement de l’heure d’ouverture des magasins entraîne, après une période d’acclimatation, le désir d’une libéralisation accrue.
Les militants de la libéralisation ne sont pas les consommateurs, mais les responsables des grandes chaînes de distribution. Le long marasme de la consommation a déstabilisé le commerce de détail où l’emploi a baissé de 11 % depuis le début de la crise. D’où la pression en faveur d’un élargissement des horaires d’ouverture pour revitaliser le secteur en allant au-devant des vœux des consommateurs.
Revitalisation générale des ventes de détail au détriment d’autres dépenses des ménages, ou alors simple transfert de chiffre d’affaires d’une heure à l’autre ou d’un commerce à un autre ? L’étude ne donne pas une réponse péremptoire à cette question. Pour l’ensemble de la Suisse, un quart des commerces constatent qu’une extension des heures d’ouverture a provoqué une croissance globale de leurs ventes. En Suisse romande la proportion est nettement plus élevée ( 35 % ). Explication donnée par la Revue de politique économique : les commerçants ont récupéré une partie des achats effectués en France, où les horaires sont plus souples.

Qui sont les gagnants, qui sont les perdants

L’étude confirme que les grands commerces sont plus favorables à la libéralisation que les petits. ( Tableau 2 ). Cela s’explique, notamment, par le fait qu’il est plus facile d’organiser des horaires tournants avec un personnel plus nombreux ; mais aussi par la nécessité impérieuse pour les grands commerces d’obtenir une rentabilité suffisante à la surface et donc de faire la course au chiffre d’affaires. Or, et c’est là le paradoxe, au vu des récents assouplissements, les petits commerces qui affichent une progression parlent d’une hausse de chiffre d’affaires de 10 %, alors que les grandes surfaces n’annoncent qu’une amélioration de 3 %. Il semble en définitive, si l’on se base sur les expériences faites à l’étranger, que les principaux bénéficiaires de la libéralisation soient les petits commerces d’alimentation. Ces exploitations familiales recherchent les créneaux disponibles et s’y adaptent avec souplesse. Les principaux perdants, en revanche, seraient les commerces moyens du secteur non alimentaire.
L’extension des horaires d’ouverture crée de nouveaux emplois. La hausse ne devrait cependant pas dépasser 1,4 %. Les petits magasins doivent la plupart du temps faire face à la libéralisation avec le personnel existant. Les commerces moyens ne peuvent généralement faire appel à du personnel supplémentaire qu’en alourdissant leurs coûts. Ils le feront s’ils parviennent à majorer leurs prix aux consommateurs.

Main d’œuvre à temps partiel, travail sur appel

Quant aux grandes surfaces, qui disposent d’une marge de manœuvre relativement importante, elles font face aux ouvertures prolongées en priorité par un aménagement des horaires du personnel existant. Pour le reste, elles recrutent essentiellement une main-d’œuvre à temps partiel, et souvent sur appel. Le secteur ne compte que 60 % de personnel à plein temps. La précarité de l’emploi dans la branche a donc tendance à se renforcer. at

Source: Revue de politique économique, Berne, août 1998. Département fédéral de l’économie publique.

Tableau 1
Ouverture jusqu’à : 20 h, 21 h.
Favorable : 60 %, 25 %
Défavorable : 25 %, 75 %

Ouverture dominicale :
Favorable 25 %

Tableau 2
Positions face à la libéralisation
Commerces: Pour, Contre
Petits : 30 %, 53 %
Moyens: 34 %, 47 %
Grands : 80 % , 11 %

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/8465 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/8465

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP