Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Affaire Rey: Délit de grande gueule ? et de générosité mal contrôlée

L’an passé, Jean-Noël Rey était le vainqueur prestigieux de l’impossible assainissement de La Poste. Il est devenu le lépreux que l’on écarte par crainte d’une contagion scandaleuse. Essayons, sans passion, de comprendre la logique de ces excès.

Le psychodrame débute par le hold-up de la Sihlpost à Zürich. La presse populiste s’en prend au grand patron. Elle découvre alors un Rey grande gueule, sûr de lui, qui n’accepte pas d’être rendu responsable des agissements d’une poignée de gangsters. La presse zurichoise, toute gonflée de sa toute-puissance politique, ne supporte pas l’attitude d’une autre toute-puissance, celle du patron de La Poste. Elle attend Rey au coin du bois. La campagne qui vient de le faire tomber n’est pas le résultat d’une manipulation orchestrée par les banques ou par l’entourage du conseiller fédéral socialiste Leuenberger. C’est un choc entre des egos surdéveloppés. Mais constatons que la presse n’a connu aucune entrave susceptible de freiner son ardeur. Car Rey n’avait d’allié ni dans le monde économique ni dans sa famille politique.

De vieux traumatismes

Il faut retourner quinze ans en arrière pour comprendre le « non amour » entre le patron de La Poste et une large aile socialiste. Jean-Noël Rey a été un acteur-clé dans l’éviction de Liliane Uchtenhagen et l’élection d’Otto Stich. Les Zurichois et les féministes n’ont pas oublié. Et l’étonnant redressement de La Poste n’a pas arrangé les choses. Dopé par son succès, Jean-Noël Rey n’a plus senti les limites de sa puissance. Non seulement, il a réglé tous les problèmes avec la rapidité et la détermination qui ont fait sa force, au risque de s’aliéner les syndicats, mais il a donné libre cours à sa proverbiale générosité et à sa fidélité pour en faire profiter son clan. En toute légalité d’ailleurs. Le clientélisme politique est la règle à Berne, comme partout ailleurs. Mais sa version revisitée par le patron de La Poste a déplu, à gauche comme à droite. Ainsi dans l’affaire Haymoz. Jean-Noël Rey a favorisé l’éviction rapide d’un camarade suspecté d’indélicatesse en donnant son feu vert à une indemnisation généreuse. L’affaire aurait passé sans une vague dans l’économie privée. 277 000 francs n’est qu’un montant modeste pour la sauvegarde dÔune entreprise ! Mais le geste cadrait mal avec l’éthique fédérale.
Abattre le sauveteur de La Poste pour 277 000 francs accordés dans le strict respect des procédures : c’est faire peu de cas du principe de la proportionnalité. Mais c’est là que le « non amour » des socialistes a joué pleinement son rôle. Au lieu de régler ce cas bagatelle par un tête à tête franc et confraternel, le Zurichois Leuenberger, incommodé par la suffisance de son camarade valaisan mal aimé, a joué, par écrit, la froide procédure du ministre de tutelle. Les photocopieuses ont pu fonctionner. La presse populiste n’allait pas manquer cette aubaine, et faire ressortir, avec l’efficacité d’enquêteur qu’il faut lui reconnaître, le style particulier de la gestion Rey.

Changement de planète

L’affaire Rey est aussi celle d’un changement de régime. En entrant dans l’ère de la mondialisation déréglementée, l’antique régie des PTT aura éjecté tous ses patrons. Télécom s’est donné des managers plus rompus que les anciens à la concurrence privée. Le patron de La Poste, au contraire, s’est parfaitement adapté à la gestion musclée d’une entreprise efficace. Il a même largement anticipé les événements. Sans attendre le changement officiel de régime, il a révolutionné les structures et les pratiques. Il a su s’affranchir des anciennes contraintes étouffantes du politique. On se souvient des interminables débats parlementaires qui prétendaient décider de la fabrication des croissants dans une cantine de La Poste. Devenu l’unique patron de La Poste, Jean-Noël Rey n’était contrôlé que par un conseil d’administration docile. Il ne s’est pas rendu compte, avec le changement de régime, qu’il devrait partager à l’avenir son pouvoir avec un conseil d’administration choisi hors de sa sphère d’influence.
La plus belle réussite de gestion se termine par une chute brutale. Reste à espérer que la disparition de son patron ne va pas casser la dynamique gagnante de La Poste. Au seul profit de ses concurrents bancaires. at

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/8455 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/8455

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP