Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Edito: Ces « Européens » qui frappent deux fois

Double menace en ce mois de janvier contre les laborieuses négociations bilatérales avec Bruxelles. Les transporteurs routiers de l’ASTAG, épaulés par le gourou anti-européen Blocher et suivis par une partie du patronat, lancent un référendum contre une taxe poids lourd massive. Simultanément, les écologistes de l’ATE annoncent le lancement d’un référendum si le Conseil fédéral use de la marge de manœuvre que lui a donnée le Parlement, en fixant une taxe trop légère, inférieure à 400 francs pour une traversée de la Suisse.
Christoph Blocher est fidèle à lui-même. Il tire contre tout ce qui rapprocherait la Suisse de l’Europe. Les référendaires, de droite comme de gauche, sont en revanche dans la plus parfaite incohérence. Ils se déclarent favorables à l’Europe, mais refusent ce qui permettrait à la Suisse de faire un premier pas en direction de Bruxelles.
Charles Friderici, président de l’ASTAG et conseiller national libéral Ð parti qui s’affiche clairement européen Ð sait parfaitement que, sans la taxe poids lourd, le Conseil fédéral ne peut rien conclure. Ou alors en modifiant l’article 36sexties de la Constitution, introduit par l’acceptation de l’Initiative des Alpes. Car l’obligation faite par l’initiative ne peut être remplie qu’en introduisant une lourde taxe dissuasive sur le trafic routier. En cas de succès, le référendum de l’ASTAG contraindrait le Conseil fédéral à interrompre les négociations avec Bruxelles au minimum jusqu’en l’an 2000 et même au-delà.
Les contradictions des écologistes de l’ATE sont plus évidentes encore. Ils fixent un montant de redevance déjà refusé par les ministres européens des transports. Comment imaginer qu’un petit lobby helvétique, si sympathique soit-il, puisse faire plier les représentants de quinze États ? Parce qu’ils ont la fibre européenne, les dirigeants de l’ATE proposent, bons princes, de conclure les négociations bilatérales en mettant simplement de côté le dossier des transports routiers. Naïveté coupable ! Dans ses rapports avec la Suisse, l’Europe s’intéresse prioritairement, voire exclusivement, au passage des Alpes. On ne doit pas ignorer cette constante géographique et historique. Soyons en certains : les quinze ne concéderont rien à la Suisse avant d’avoir obtenu un accord dans le secteur des transports.
La Suisse doit se rendre, modestement, à l’évidence. Elle ne saurait forger le reste du continent à son image. Tout rapprochement avec Bruxelles impose des abandons. L’ignorer ou feindre de l’ignorer n’est que dilettantisme politique ou tromperie. Blocher tente d’abuser les citoyens par sa propagande grossièrement truquée. Les fossoyeurs des négociations bilatérales qui se prétendent pro-européens ne font pas mieux. AT

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/8448 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/8448
Faire un don

Tous les auteur-e-s des articles sont bénévoles, tout est gratuit pour les lectrices et lecteurs... Mais il y a tout de même des coûts de production et de développement, financés par vos dons. Merci de votre générosité!

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP