Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Livre : Au chevet de la Terre

Hubert Reeves, astrophysicien bien connu du grand public, a rédigé plusieurs ouvrages sur l’univers et son histoire. Dans son dernier livre, paru il y a juste un an c’est pourtant à la planète Terre qu’il s’intéresse exclusivement. Mal de Terre nous propose une réflexion sur l’avenir de notre planète. En dialogue avec le philosophe Frédéric Lenoir, Hubert Reeves élabore un état des lieux des nombreux problèmes qui attendent l’humanité de demain. Le scientifique est inquiet. A une période où le discours sur l’environnement s’est adouci et où l’on parle plus volontiers de développement durable que de catastrophes écologiques, Hubert Reeves nous replace face à nos responsabilités et nous met en garde: le «cataclysme humain» risque de compromettre l’avenir de la vie sur terre.
Les thèmes abordés sont nombreux et traités dans un style synthétique et précis. Les problèmes environnementaux sont observés à la lumière de leur fonctionnement physico-chimique. Hubert Reeves remonte à leur découverte et décrit les efforts entrepris pour les contrecarrer. Des phénomènes d’une grande complexité, comme le réchauffement climatique, le risque nucléaire, les atteintes à la biodiversité ou la pollution de l’air sont ainsi passés en revue dans leurs implications les plus actuelles. L’auteur nous fait également découvrir des thèmes moins connus, comme celui de la libération du méthane enfoui dans les glaces ou de la pollution de l’espace. Il revient encore sur des phénomènes aujourd’hui oubliés des médias, tels le trou dans la couche d’ozone ou les pluies acides. Refusant la politique du «après moi le déluge», l’astrophysicien conclut son discours par un appel vibrant. Chacun est responsable de l’avenir de notre planète et se doit d’agir en sa faveur.
Bien sûr, de nombreux ouvrages comparables ont déjà été publiés. Pourtant, celui de Reeves se démarque des autres en bien des points. Il a tout d’abord l’avantage d’être récent. Les chiffres et les thèmes traités sont d’une extrême actualité. Des problématiques apparues il y a quelques années seulement, comme le risque terroriste, ou alors certaines technologies récentes, comme l’hydrogène utilisé en tant que carburant ou la fusion nucléaire, sont abordées dans leurs derniers développements.

Une dimension universelle
Mais les qualités principales de Mal de Terre se trouvent dans la dimension universaliste et dans la sensibilité sociale de l’écologie qui nous est présentée. Hubert Reeves, lorsqu’il se préoccupe de l’avenir de la Terre, le fait avec tout son bagage d’astrophysicien. La crise environnementale est ainsi conçue comme un événement qui s’inscrit dans l’histoire même de l’univers. Cette filiation ajoute une dimension supplémentaire à l’expérience humaine et accroît d’autant plus notre responsabilité envers l’avenir de la planète, lancée dans son «odyssée cosmique». Cette hauteur de vue est également remarquable en ce qui concerne le spectre des thèmes traités. Hubert Reeves se refuse à concevoir séparément les problèmes environnementaux et sociaux. Des questions telles que celles des inégalités des richesses, des mines antipersonnelles ou du fossé Nord-Sud sont traitées aux côtés de la pollution des eaux ou de la gestion durable des ressources naturelles. Dans l’esprit de Hubert Reeves, l’avenir de notre planète est autant tributaire de la manière dont nous traitons la nature que de la façon dont nous vivons les uns avec les autres. Cette double dimension, humaniste et universaliste, fait de Mal de Terre un ouvrage précieux, dépassant de loin l’état des lieux des maux planétaires. Hubert Reeves y confirme sa stature de sage, au-delà de ses aptitudes, indiscutables depuis fort longtemps, de scientifique et de médiateur.

Hubert Reeves, avec Frédéric
Lenoir, Mal de Terre, Le Seuil, Paris, 2003.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/8445 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/8445

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP