Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Note de lecture: Viatte, le passeur des frontières

L’ Histoire littéraire de la Suisse romande place l’œuvre d’Auguste Viatte dans la catégorie littéraire des récits de voyage. En effet son livre le plus connu raconte son périple aux Etats-Unis, en 1962. Mais ce serait un tort de le réduire à cet unique livre. C’est pour faire connaître l’œuvre et le parcours de cet écrivain jurassien que Claude Hauser, historien et maître-assistant à l’Université de Fribourg, vient de faire paraître la première partie de son Journal (1939-1949). Lire un journal, c’est comme entrer dans un appartement dont on aurait volé la clé. L’auteur se raconte à lui-même son quotidien, ses doutes et ses incertitudes, ou dans le cas de Viatte, sa foi, le deuil de sa femme, l’angoisse d’avoir à éduquer seul ses trois enfants.
Auguste Viatte est né à Porrentruy, en 1901, dans une famille bourgeoise et très catholique. Il suit des études de lettres, à Paris et revendiquera, très vite, la nécessité d’une véritable formation intellectuelle au sein du catholicisme français. Nous sommes entre deux-guerres, l’Europe se divise, se préparant sans le savoir encore, à la guerre. Viatte, se distancie de certains de ses amis, ceux de l’Action française, rejetant leurs excès nationalistes, mais craint, comme la peste, le bolchevisme. En 1938, il perçoit le danger de laisser l’Espagne à Franco, et la menace qu’Hitler, « l’Antechrist », fait peser sur l’Allemagne et sur l’Europe en général.

Le médiateur francophone au Québec

En 1938, il part au Québec comme professeur afin d’y enseigner la littérature française. Il y restera dix-sept ans. Entretemps, sa femme meurt, la guerre est déclarée, et Viatte commence son Journal, qui retrace une prise de conscience progressive de soi et de ses engagements, au contact des autres. Il est mêlé à la tragédie de la mort, comme au destin de la France.
Viatte au départ, ne peut ainsi lâcher Pétain, l’homme d’une Nation réunie. Comme il ne peut non plus condamner de Gaulle. Jusqu’en septembre 1940, tout de même, il garde une certaine neutralité morale, un attentisme à la suisse, hésitant entre Pétain et de Gaulle. Dès 1940, il s’engage, résolument pour la France libre, œuvrant au Québec afin de rompre les résistances à de Gaulle (la société canadienne de l’époque, très marquée par un catholicisme conservateur et autoritaire, reste fidèle à Pétain).
Auguste Viatte fut, au delà de ses positions politiques, un pionnier des études littéraires francophones, une sorte de médiateur culturel. Mais il conserve une place très importante dans la littérature de son pays, le Jura. Son Journal témoigne de cette ambition à briser les frontières, de la religion, du politique ou de la littérature. gs

Auguste Viatte, D’un monde à l’autre, Journal d’un intellectuel jurassien au Québec, 1939-1949, édité et présenté par Claude Hauser, éd. Les presses de l’Université Laval, L’Harmattan, Communication Jurassienne et Européenne.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/8237 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/8237
Faire un don

Tous les auteur-e-s des articles sont bénévoles, tout est gratuit pour les lectrices et lecteurs... Mais il y a tout de même des coûts de production et de développement, financés par vos dons. Merci de votre générosité!

Faire un don avec Twint

Don de CHF 50.- avec Twint

Faire un don avec Twint

Don de CHF 100.- avec Twint

Faire un don avec Twint

Don libre avec Twint

Thématiques

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP