Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Cinéma et histoire: Images de la guerre sur les écrans suisses

Comment le cinéma a-t-il façonné l’image que les Suisses se sont fait de la deuxième guerre mondiale ? C’est à cette question que répond un ouvrage paru aux éditions Antipodes, La Suisse, les Alliés et le cinéma. Première constatation : la Suisse officielle, pétrie de neutralité, fut moins tatillonne qu’on ne pourrait l’imaginer à autoriser les représentations du conflit, tant pour les productions des Alliés que pour celles venant de l’Allemagne.
Le conflit n’est pas un tabou pour les salles helvétiques qui projettent beaucoup de films importés. Il faut dire qu’à la findes années trente, il existe très peu de films indigènes dans les salles du pays, envahies par les productions américaines, françaises et allemandes (deux longs métrages de fiction contre 650 importés). Pendant la guerre, la production helvétique augmente, mais modestement ; on ne dépasse pas quinze films par année. Les images que le cinéma suisse propose du conflit sont très rarement
des représentations des combats, mais plutôt des récits sur la manière dont la Suisse
parvient à préserver sa neutralité. Ainsi l’armée, l’économie de guerre, l’accueil des réfugiés, fournissent des sujets privilégiés qui se retrouvent à la fois dans les films de fiction, les documentaires et les ciné-journaux.
Avant le déclenchement de la guerre déjà, trois films suisses sont montrés à la population. Des oeuvres financées par le Département militaire fédéral qui permettent de justifier la hausse des budgets militaires, la nécessité de constituer des stocks alimentaires en prévision
des conflits et la neutralité de la Suisse face à ses voisins. Ces trois films, dont le plus connu est le Fusilier Wipf ont un succès considérable. Pendant les premières années de guerre, la production cinématographique suisse respecte les principes de
neutralité. Ce n’est qu’en 1944, qu’elle s’engage à montrer des sympathies envers les alliés. Par contre, les actualités étrangères fournissent une masse importante de sujets belliqueux. Les actualités allemandes et américaines sont particulièrement présentes, à raison de vingt-deux copies par semaine. Le public réagit à ces
films qui tiennent plus de la propagande que de l’information. Sifflets et manifestations sont signalés par la police, à Zurich ou à Lausanne. Les films de
fiction qui réussissent à passer la censure militaire, circulent en Suisse. Ces longs métrages de fiction, signés entre autres par David Lean ou Roberto Rossellini, en provenance de pays engagés dans le combat, montrent que la guerre est loin d’être absente des écrans suisses. En recourant aux institutions de censure, les autorités organisent et maîtrisent ces images produites ailleurs. Ainsi, si le cinéma suisse
s’engage dans la consolidation des mythes nationaux Ð celui d’une Suisse terre d’accueil des réfugiés, d’une armée forte et déterminée, d’une politique de
neutralité Ð ce sont les images produites à l’étranger qui fournissent à la population le miroir d’un monde en guerre. Elles ont eu une fonction complémentaire, qui est celle de servir de contraste indispensable à la vision d’une Suisse îlotière, véhiculée
par le cinéma national. gs
La Suisse, les Alliés et le cinéma, sous la direction de Gianni Haver, éd. Antipodes, 2001.
www.antipodes.ch

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/8227 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/8227

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP