Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

La famille, une valeur après les valeurs

Il n’y a pas si longtemps, la famille garantissait les valeurs. Schématiquement celles de l’ordre, de l’obéissance et de la tradition. Aujourd’hui, la famille a une valeur. Economique, sociale, marchande. Et électorale si l’on observe les partis politiques qui, sur ce sujet, rivalisent de propositions.
Il faut dire que la famille a bien changé. L’émancipation sociale et professionnelle des femmes a fissuré les cloisons. La stagnation économique a cassé la dynamique sociale. Elle a déstabilisé les relations entre la formation et l’emploi, l’organisation des carrières professionnelles, les rapports entre parents et enfants. Rendue fragile par les crises successives, celle des années septante puis celle du début des années nonante, la famille a subi de plein fouet le chômage, quelquefois sur deux générations ; mais aussi l’augmentation des primes d’assurance maladie, la hausse des loyers, les crises de l’enseignement, le manque de débouchés professionnels pour les jeunes.
Aujourd’hui, la crise est passée et du coup partis politiques et gouvernements investissent la sphère familiale. Kaspar Villiger propose d’« offrir » 1,3 milliard aux familles. Le parti radical suisse déclare bruyamment sa volonté d’encourager la création de crèches et de garderies. Le PSS élabore un vaste programme de politique familiale qui prévoit, entre autres, une allocation pour enfants. Enfin, le Conseil des Etats vient d’accepter l’idée d’un congé maternité minimal (iste).
Après la Confédération, les cantons s’y mettent aussi. Le Conseil d’Etat genevois a présenté un projet cantonal de congé maternité, le parti socialiste vaudois lance une initiative constitutionnelle en vue de développer les structures d’accueil pour la petite enfance (lire le dossier de l’édito en pages 2-3).
Un frémissement plutôt qu’un bouillonnement agite la politique familiale helvétique. Une occasion de rappeler quelques propositions.
La fiscalité doit changer de paradigme et s’adapter aux évolutions de la famille. A société instable et individualisée, une seule solution fiscale, l’imposition personnelle et non liée à l’état civil. Des allocations familiales pourraient être attribuées par enfant, indépendamment de la situation et de l’activité professionnelle des parents. Autre piste à suivre : convertir la déduction pour enfants, qui favorise les hauts revenus, en déduction en francs, soustraite de l’impôt. Le coût de l’assurance maladie grève le budget des familles. La gratuité des primes pour les enfants pourrait en alléger la charge. Enfin, c’est toute l’organisation sociale qu’il faut réorienter. Accroître l’offre en structures d’accueil certes, mais aussi adapter les horaires scolaires, aménager des temps de travail permettant aux hommes et aux femmes de concilier vie professionnelle et vie familiale.
Si la famille a une valeur, reconnaissons qu’elle a aussi un coût. GS

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/8186 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/8186
Faire un don

Tous les auteur-e-s des articles sont bénévoles, tout est gratuit pour les lectrices et lecteurs... Mais il y a tout de même des coûts de production et de développement, financés par vos dons. Merci de votre générosité!

Faire un don avec Twint

Don de CHF 50.- avec Twint

Faire un don avec Twint

Don de CHF 100.- avec Twint

Faire un don avec Twint

Don libre avec Twint

Thématiques

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP