Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Note de lecture: Les infirmières de Cery

A travers la mémoire du personnel de l’institution psychiatrique vaudoise, se révèle l’histoire des pratiques médicales et thérapeutiques.

La profession d’infirmier ou d’infirmière en psychiatrie est méconnue. Ou alors sujette aux stéréotypes. On imagine souvent une espèce de tortionnaire, engagé plus en raison de sa force physique que pour ses compétences thérapeutiques. C’est aussi que le monde de la psychiatrie fait peur ; il reste un univers fermé sur lui-même, protégeant la société contre les malades tout autant qu’il protège les malades contre la société.
Claude Cantini ( infirmier, syndicaliste, historien autodidacte) et Jérôme Pedroletti (infirmier lui aussi), assistés d’une spécialiste de l’histoire sociale, Geneviève Heller, ont tenté de lever le voile sur leur profession. Ils ont recueilli les témoignages des infirmières et des infirmiers de l’Hôpital psychiatrique de Cery sur Lausanne.
Au début, les personnes engagées pour travailler dans les institutions psychiatriques étaient des fils de paysans ne pouvant hériter de leur terre, des aides-maçons, des femmes de ménage, des maréchaux-ferrants ? des hommes et des femmes qui se sont retrouvés à l’hôpital de Cery parce qu’ils n’avaient pas d’autres débouchés professionnels. Il fallut longtemps pour que l’on valorise leur profession, pour qu’ils soient formés et débarrassés des tâches de gardiennage et de nettoyage Ð c’était le personnel infirmier qui lavait les salles, les toilettes, les douches, faisait les lits, etc. Ð pour s’engager dans des activités de soins.

Un patrimoine mémoriel

La toute-puissance des médecins n’est pas étrangère, bien sûr, à la non-valorisation du rôle des infirmières et des infirmiers. Ils ne communiquaient pas l’objectif des thérapies, n’expliquaient pas l’état et la névrose des patients. Les infirmières et infirmiers suivaient les ordres sans connaître l’utilité, pour le patient, des soins prodigués. L’ouvrage raconte la période des bains permanents quand le personnel devait enfermer des patients pendant des jours entiers dans une baignoire d’eau chaude fermée par un couvercle. Ils devaient nourrir les patients dans l’eau, dormir à leurs côtés, surveiller la température, maintenir le patient quand il se révoltait. C’est dans les années cinquante-soixante que la profession d’infirmier change. Essentiellement en raison de l’évolution des thérapies. L’insulinothérapie, en particulier, a responsabilisé le personnel infirmier dans le suivi et le traitement des patients. Ceux-ci étaient plongés dans un coma artificiel puis réveillés. La surveillance devait être constante et les infirmiers et infirmières avaient le pouvoir de retirer de la mort des malades que l’on y avait plongés. La révolution neuroleptique atténuera ce pouvoir suprême.
La volonté des auteurs de préserver le « patrimoine mémorielle de la profession infirmière » nous permet non seulement de découvrir une profession qui s’exprime peu, dont on sollicite peu les témoignages, comme on a peu sollicité leurs connaissances dans les pratiques médicales. Ce livre contribue aussi à l’écriture d’une histoire des institutions psychiatriques. gs

Claude Cantini, Jérôme Pedroletti, avec la collaboration de Geneviève Heller, Histoires infirmières, Hôpital psychiatrique de Cery sur Lausanne, 1940-1990, Editions d’en bas, Lausanne, 2000.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/8184 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/8184
Faire un don

Tous les auteur-e-s des articles sont bénévoles, tout est gratuit pour les lectrices et lecteurs... Mais il y a tout de même des coûts de production et de développement, financés par vos dons. Merci de votre générosité!

Faire un don avec Twint

Don de CHF 50.- avec Twint

Faire un don avec Twint

Don de CHF 100.- avec Twint

Faire un don avec Twint

Don libre avec Twint

Thématiques

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP