Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Votations vaudoises: Vers un rééquilibrage ? politique

Après le vote vaudois de dimanche dernier, les politiques sont renvoyés à leurs responsabilités et vont devoir assumer leur mandat.

Ë gauche comme à droite, rares étaient les personnes qui osèrent parier leur chemise sur les résultats de la votation vaudoise de ce week-end. Car si Charles Favre a montré une détermination proche de l’entêtement, les radicaux ont fait preuve d’un silence assourdissant qui cachait mal leurs doutes sur le mécanisme proposé par le Conseil d’État, et particulièrement sur l’objectif du déficit zéro en 2001. Les radicaux ont manqué de conviction ; ce sont leurs hésitations plus qu’une mobilisation massive de l’électorat de gauche et des fonctionnaires qui ont permis de rejeter la proposition du Conseil d’État. Le centre-droite doit aujourd’hui s’interroger sur les raisons de cet échec. Le ticket radical au Conseil d’État était déséquilibré : la rigidité de Charles Favre tranchait avec la position de retrait de Jacqueline Maurer ; le groupe parlementaire semblait impuissant à modérer les objectifs financiers de son conseiller d’État et les ambitions de la droite libérale.

Projet technocratique

Les Vaudois ont rejeté un projet technocratique, une mécanique qui sortait de la boîte à outils de l’ancien chef de service des Finances plutôt que du collège gouvernemental. Les Vaudois n’ont, de plus, pas été insensibles aux conséquences d’une série de mesures maladroites à haute portée symbolique telles que la non-ouverture de quatorze classes à la rentrée scolaire ou la réduction des subsides à l’assurance maladie. Enfin la grève des fonctionnaires pendant l’automne a montré des salariés en particulier les infirmières, frappés durement par sept ans d’économies.
Sur le front de l’opposition, les socialistes et les Verts sortent renforcés du bras de fer. Les premiers ont réussi un parcours sans faute : une rupture de collégialité de Francine Jeanprêtre sur le budget 1999 ainsi que sur le mécanisme de frein à l’endettement, un groupe de députés, relayé par le parti, refusant de cautionner une Table ronde par anticipation, des syndics socialistes qui font la preuve par l’acte qu’une gestion publique à la fois rigoureuse et socialement généreuse est possible. Quant aux Verts, la figure présidentielle de Philippe Biéler leur offre une visibilité politique incontournable. Les députés Daniel Brélaz et Luc Recordon ont joué un rôle essentiel dans la campagne. Enfin ils récoltent une victoire supplémentaire puisqu’ils plaidaient pour le référendum financier obligatoire.
Résultat des courses, la droite est sans doute soulagée et la gauche responsabilisée. Le refus par le peuple du mécanisme de frein à l’endettement sonne le glas d’un gouvernement à l’arrogance et au comportement monocolore, galvanisé par la victoire de mars dernier. Il laisse place à des solutions qui auraient dû être envisagées dès le départ. La Table ronde en est une. Elle réunira partenaires sociaux et partis politiques qui renégocieront le rythme et la cible d’économies. Le parti socialiste et les Verts ont constamment affirmé dans la campagne qu’ils visaient, à terme, le petit équilibre. Ils seront donc au pied du mur. Redéfinir les tâches entre canton et communes, réduire les doublons administratifs, repenser le canton à l’échelle régionale ; bref l’amélioration et la simplification de l’organisation de l’État pourraient être une démarche en amont permettant de faire une série d’économies évitant de toucher, aveuglément, aux prestations. gs

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/8094 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/8094
Faire un don

Tous les auteur-e-s des articles sont bénévoles, tout est gratuit pour les lectrices et lecteurs... Mais il y a tout de même des coûts de production et de développement, financés par vos dons. Merci de votre générosité!

Faire un don avec Twint

Don de CHF 50.- avec Twint

Faire un don avec Twint

Don de CHF 100.- avec Twint

Faire un don avec Twint

Don libre avec Twint

Thématiques

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP