Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Chronique: Jeune et jolie

Petit problème d’arithmétique, pour commencer. Ë votre avis, 514 fesses pour 17 chaises, ça fait combien de têtes ?

Elections fédérales 1999. Je planche sur le renouvellement de la députation vaudoise au Conseil national : 17 sièges à repourvoir, 257 candidat(e)s inscrits sur 18 listes. Comme d’habitude, je les examine scrupuleusement avant de me décider. Et comme d’habitude, je me pose mille questions. Cette année, la présence d’une Association Aînés Actifs me retient longuement. Pas d’Aînée Active à l’horizon, ce qui m’attriste, et un « gamin » de 49 ans, ce qui, vu mon âge canonique, me fâche un peu. N’étant pas d’une nature rancunière, je finis par remercier mon courageux cadet. Sa participation a du mérite. Elle prouve qu’il n’est jamais trop tard pour débuter en politique et qu’on n’est jamais trop jeune pour devenir vieux.
Continuant mes recherches et affinant mes opérations, j’enregistre le développement des doubles listes. Elles sont hype, elles sont cool, bref, elles ont la cote. Il est vrai qu’elles ont fait leurs preuves : si elles ne doublent pas le chiffre des votants, elles contribuent à augmenter le nombre de voix attribuées aux formations qui les présentent. Les critères de partition présidant à leur élaboration s’avèrent variables à l’infini. Arrêtons-nous aux plus courants.

Les JL et les VC

Les socialistes et les Verts donnent dans la séparation des sexes. Laquelle, comme on le sait aujourd’hui, profite prioritairement au plus faible des deux. Merci pour lui (elles) ! Les radicaux et les démocrates-chrétiens, en revanche, fractionnent leur équipage en fonction de l’âge des capitaines. Résultat : l’électrice que je suis a le choix entre les jeunes radicaux et les radicaux, les démocrates-chrétiens et les jeunes démocrates-chrétiens. Bigre ! J’additionne le tout, je ne retiens rien, je mélange bien, et voilà que je retrouve mes quatre listes transformées en deux nouvelles unités au-delà des partis : les JL (jeunes loups) contre les VC (vieux chnoques). Cette version (virilisée par la seule grammaire) contribuera peut-être à déloger quelques encombrants dinosaures. Et cela en parfaite légitimité démocratique. Peu scientifique (à quel âge passe-t-on de JL à VC ?), elle aurait au moins l’avantage, mimétisme oblige, de pousser les Vaudois d’âge tendre à s’intéresser de plus près à la marche des institutions. Y amener plus de femmes, quel intérêt ? Qu’elles se débrouillent. Les mâles de tous les partis et de tous les cantons se retrouvent là-dessus. Même les socialistes. Si vous croyez qu’ils ont accepté cette mode du splitting de gaîté de cœur, vous vous trompez. J’ai mes sources. Des noms, des listes. Mais moi, je ne partage pas.
Ë l’approche de la date fatidique du 24 octobre, journalistes, publicitaires et stratèges politiques tombent à leur tour dans la manie classificatoire. Démultipliant les catégories jusqu’à l’absurde, ils finiront par nous contaminer. Nous persuader que des listes triples ou quadruples, définies chacune selon cinq ou six particularismes additionnés, représenteront mieux la population suisse dans sa diversité. Car si c’est bien sûr l’identification qu’on joue en matière de suffrages, il est à parier que je préférerai toujours voter pour une personne qui me ressemble (vieille, moche, hétéro de gauche, fan de cuisine orientale et médiocre en allemand fédéral) plutôt que pour une ravissante jeune lesbienne d’extrême-droite, adorant la fondue, docteur en sciences pures et experte en hochdeutsch, à supposer toutefois que ses collègues masculins admettent un tel phénomène dans leur groupe.
Le 31 août dernier déjà, titrant sur « Ces Vaudois qui rêvent de Berne », mon quotidien préféré m’en a présélectionné huit, sans doute pour me faciliter la tâche. Les mettant en photos dans un encadré bleu roi, il a recensé les Toujours prêts (deux hommes), la Guest star (un homme), Les fidèles (un homme et deux femmes) et cerise sur le gâteau, les Jeunes et jolies : la légende précise que la socialiste et la radicale « ont quelques chances d’être élues. Elles sont jeunes et jolies, et en plus intelligentes ». Puis de conclure : « Dur, dur pour les autres ? » L’UDC et la démocrate-chrétienne présentées à leurs côtés auront apprécié. Les mâles, eux, ne se sont évidemment pas sentis visés. Sauf le respect que je leur dois, je les aurais réunis d’autorité dans un gigantesque sous-ensemble déjà surpeuplé : celui des Pas jeunes, pas beaux, et en plus, d’une intelligence très moyenne. Je le concède, question marketing, la formule laisse à désirer.

Séduire l’opinion publique

J’ai lu dans Le Temps qu’une politicienne lausannoise avait refusé de figurer sur une des trois affiches de la campagne nationale du PSS, vexée d’avoir été retenue parce que « romande, jeune et jolie ». Drôle de réaction, non ? « Je ne suis pas un alibi, a-t-elle argué, j’estime que mon choix offenserait celles qui m’ont précédée, celles qui bossent depuis des années ? Étant moi-même candidate au National, je m’en voudrais de profiter de ce coup de pouce ? » Vous avez dit naïve, loyale et altruiste ? Sans ambition ? Entre nous, voteriez-vous pour un homme qui tiendrait de pareils propos ? Moi, non. On ne se méfiera jamais assez de la faction des Prétendants qui vous offrent des verges pour les battre.
Vous me connaissez. Loin de moi l’idée de persifler l’une ou l’autre des méthodes utilisées. Que les partis changent, gonflent ou dégonflent, naissent ou agonisent, leur but reste le même : séduire l’opinion publique et prendre leur part du pouvoir. La tâche est immense, le produit de base (les futurs députés) invendable à l’état brut Le candidat (a fortiori la candidate) est une denrée précieuse qu’on a eu mille peines à façonner puis à garder en catalogue. Son modelage médiatique est capital. Et si l’électrice Ð consommatrice que je suis se trompe, le temps décantera la vendange selon des critères plus objectifs. J’ai vérifié : le contrat m’accorde un délai de quatre ans pour retourner la marchandise. Largement de quoi tester ses qualités.
Anne Rivier

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/7884 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/7884
Faire un don

Tous les auteur-e-s des articles sont bénévoles, tout est gratuit pour les lectrices et lecteurs... Mais il y a tout de même des coûts de production et de développement, financés par vos dons. Merci de votre générosité!

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP