Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Humeur: Retour de voyages

Ce qui est une surprise pour moi, presque à chaque fois que j’arrive dans un endroit où je n’ai jamais été auparavant, est qu’il n’y a pas de surprise – ou du moins pas le choc, pas le bouleversement que j’avais prévu.
A l’avance, je m’imagine encore qu’un nouvel endroit sera vraiment, totalement, nouveau : rempli d’êtres humains, de coutumes et d’habitudes, de paysages jamais vus, entendus, expérimentés. De mon enfance sédentaire de paysan et de mes lectures de Jules Verne, j’ai gardé le fantasme mi-effrayant mi-attrayant que l’étranger sera vraiment étrange, pittoresque, absolument exotique.
Mais les êtres humains ont, en fait, toujours un corps, deux bras et jambes, une tête. Ils ont faim comme moi, et mangent (lorsqu’ils le peuvent) plusieurs fois par jour. Ils agissent, bien ou durement, les uns à l’égard des autres – toujours ensemble, curieux et retenus, respectueux et dédaigneux les uns des autres. Aucune pratique extra-terrestre ne vient confirmer l’idée fantasmatique que, dans un autre pays, je serais totalement dépaysé.
Quant aux mers et aux montagnes : tout beaux qu’ils sont, ils ont été formés par l’histoire géologique, et sont sujets à la même loi de la pesanteur. Les plus beaux paysages sont faits de lumières, de mers, de pierres, de bâtiments ou de forêts qui renouvellent la vision, mais ne la changent pas drastiquement.
Une fois que j’ai été déçu (et soulagé) par cette découverte qu’il n’y a rien absolument nouveau sous le soleil, je puis passer à l’autre étape de la découverte : les êtres humains sont tous semblables, mais ils ne sont jamais tout à fait semblables. Ce qui est étrange ne l’est que relativement. Ceux qui me sont étrangers me sont étrangement proches, et moi qui suis un étranger pour eux, je ne leur parais pas si étrange qu’ils ne s’intéressent pas à moi, pour rire ou s’offusquer de mes bizarreries, pour me parler ou pour solliciter mon comportement de riche consommateur.
En découvrant qu’aucune découverte n’est rupture absolue, que les différences entre êtres humains, entre environnements, sont innombrables mais relatives ; en trouvant que je peux communiquer, cahin-caha, avec ces autruis, qui sont des étrangers approximativement identiques à moi, le constat qui s’impose, c’est : l’étrangeté émerge de la coprésence, et la différence de la ressemblance.
La phobie de l’altérité pose la différence a priori et la rend irrémédiable. Au contraire, le charme du voyage, c’est l’amour patiemment élaboré de l’altérité. Elles adviennent progressivement, la grandeur des paysages, la splendeur de mes frères et sœurs humains. L’altérité se dégage de la « mêmeté « inattendue. La similitude et la dissimilitude varient ensemble. Ces étrangers pour lesquels je suis un étranger me montrent que la vraie étrangeté est conquise, et non constatée a priori. jyp

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/7055 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/7055
Faire un don

Tous les auteur-e-s des articles sont bénévoles, tout est gratuit pour les lectrices et lecteurs... Mais il y a tout de même des coûts de production et de développement, financés par vos dons. Merci de votre générosité!

Faire un don avec Twint

Don de CHF 50.- avec Twint

Faire un don avec Twint

Don de CHF 100.- avec Twint

Faire un don avec Twint

Don libre avec Twint

Thématiques

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP