Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Politique européenne: Amarrer les Balkans à l’Europe

Dans un texte1 d’une quarantaine de pages publié en mai, alors que la guerre faisait encore rage au Kosovo, le Center of european Studies de Bruxelles esquisse une stratégie européenne de normalisation dans les Balkans. En ces jours d’investiture de la Commission européenne, ce document prend un relief tout particulier car il est le fruit d’un brain-stroming mené sous la direction de Romano Prodi en personne.

Tirant les leçons de l’expérience bosniaque, les auteurs estiment que tous les efforts d’amélioration qui n’englobent pas toute la région sont voués à l’échec, parce que la menace extérieure, réelle ou putative, bloque les réformes internes nécessaires au décollage des cinq entités (la RFY, la Croatie, la Bosnie, le Kosovo et l’Albanie). Ils constatent aussi qu’aucune d’entre elles ne pourra s’en sortir seule, car elles sont trop faibles sur les plans économique et démographique. Une certaine approche américaine, qui préconise une intégration de ces pays dans un ensemble régional propre, leur paraît illusoire, du moment que l’histoire récente a laissé trop de traces pour permettre une collaboration volontaire et que la confiance manque.

Le plan fait preuve d’une grande ambition

Il y a lieu de concevoir un cadre qui condamne à l’échec les stratégies attentistes et nationalistes. Ce plan doit être suffisamment réaliste pour pouvoir être lancé dans les conditions actuelles. Il doit impérativement être ambitieux, crédible et axé sur le long terme, afin stimuler les énergies positives. Une coordination globale est indispensable, pour ne pas répéter les erreurs d’organisation faites en Bosnie, où l’action internationale, bien que massive, était trop disparate pour permettre la renaissance d’une société multiethnique.
On le pressent, c’est tout naturellement l’Union Européenne qui a la vocation, l’intérêt ainsi que la force économique et politique nécessaire de mener le jeu. Constatant d’une part que ces pays ne sont pas préparés à l’adhésion et que d’autre part l’UE doit réformer ses institutions avant de s’élargir à plusieurs petits pays, les auteurs préconisent de créer un second Espace économique européen, qui pourrait préparer ces pays à l’adhésion.
Cet EEE d’un nouveau genre devrait être lancé en 2000 par un big-bang consistant à supprimer tous les tarifs douaniers entre l’Europe et ces pays, ainsi qu’entre ces pays eux-mêmes. Substantiellement, cela reviendrait à étendre l’accord de libre-échange qui existe entre l’Europe des 18, la Turquie et Chypre. Pour les Balkans, ce pas marquerait la fin de l’économie de guerre. L’ouverture des frontières affaiblirait considérablement les mafias qui vivent des trafics transfrontaliers. L’abolition des droits de douane n’est possible que si l’UE s’engage à compenser financièrement le manque à gagner pour les gouvernements de ces pays. Aux yeux des auteurs, l’Union peut sans autre se le permettre, car la région est très petite (25 millions d’habitants, contre près de 400 pour l’UE).

Un passage à l’euro, au plus vite

La question monétaire devrait également être résolue immédiatement dans le cadre du big-bang. On sait en effet qu’avec la crise financière russe les conditions d’emprunt sont devenues très défavorables pour ce type de pays. Les possibilités de financement de la reconstruction s’en trouvent dramatiquement limitées. Pour cette raison, l’étude propose que ces pays adoptent l’Euro comme monnaie (et le DM jusqu’à l’introduction de l’Euro « liquide » 2). Ce pas n’est possible qu’à deux conditions. D’une part, la perte des droits de seigneuriage doit être compensée par les ressources provenant du budget de l’Union ; d’autre part, pour des raisons politiques évidentes, cette annexion monétaire doit s’inscrire dans la préparation d’une adhésion à l’UE. Outre le fait que cette « euroisation » offre l’avantage d’intégrer immédiatement ces pays dans les circuits bancaires, elle communiquerait par sa force symbolique à toutes les populations de la région la détermination politique de créer une paix durable.

Sans conditions préalables

Cette première étape ne devrait être liée à aucune autre condition que la cessation des hostilités militaires (ce qui a eu lieu entretemps). Poser des exigences drastiques au début du processus l’empêcherait tout simplement de démarrer, maintenant ainsi le cercle vicieux de la haine qui prévaut actuellement. Si le maintien au pouvoir de Milosevic est évidemment défavorable, les auteurs estiment qu’exclure la Serbie pour ce seul motif serait totalement contre-productif, tant sous l’angle économique que politique. Ce point de vue rejoint clairement celui de l’opposition démocratique en Serbie. Il n’en demeure pas moins que le cas Milosevic est des plus épineux, car sa non-solution ne peut que nuire au processus envisagé. r n

1 A System of Post-War South-East Europe (Plan for Reconstruction, Openess, Developpement and Integration), par M. Emerson, D. Gros, W. Hager, P. Ludlow et N. Whyte, Working Document 131, Centre of European Studies, Bruxelles.
2 Une décision dans ce sens vient d’être prise au Kosovo le 3 septembre.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/6851 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/6851

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP