Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Le Conseil fédéral et l’ONU: Le degré zéro de la politique étrangère

Qu’une initiative populaire propose l’adhésion de la Suisse à l’ONU, tant mieux ! Mais le Conseil fédéral aurait pu lui-même dégeler ce dossier.

Notre ministre des affaires étrangères se réjouit du lancement d’une initiative populaire pour l’adhésion de la Suisse à l’ONU. On le comprend, car il s’agit d’un des objectifs affichés du Conseil fédéral.
Ce que l’on comprend moins, c’est pourquoi le gouvernement n’a pas proposé lui-même cette adhésion. Il semble qu’il préfère que l’initiative vienne du peuple, puisque c’est le peuple qui avait refusé la proposition en 1986. Pourtant, si le Conseil fédéral proposait l’adhésion à l’ONU aujourd’hui et la faisait voter en 2000, il se serait écoulé quatorze ans entre les deux votations. Cela correspond à plus d’une demi-génération de démographie électorale. Sur le plan de la situation politique, le contraste entre 1986 et 1998 ne saurait être plus saisissant.
En 1986, l’ONU était paralysée par la guerre froide ; l’armée helvétique comptait encore 650 000 hommes. C’était les glorieuses années où Ernst Cincera et la police fédérale, au faîte de leur pouvoir, fichaient les gauchistes. C’était encore l’époque où la Suisse avait l’arrogance du succès. Il n’y avait pas de chômage et la neutralité était censée nous préserver égoïstement des vicissitudes du monde jusqu’à la fin des temps. C’était également le temps où nous maintenions un « courant commercial normal » avec les régimes les plus honnis, tel l’apartheid de Botha.

Les caractéristiques de la situation en 1998

En 1998, la prééminence du droit international est largement admise. L’ONU a gagné en prestige et en efficacité. La force internationale de stabilisation en Bosnie survole l’espace aérien suisse plusieurs fois par jour dans l’indifférence générale. Nous appliquons sans sourciller les sanctions internationales contre les régimes douteux. Une partie des organisations faîtières paysannes prône l’adhésion à l’Union européenne. Le droit européen et les règles de l’OMC font partie de l’enseignement de droit dans nos universités.

Un manque de courage

Le pays a donc changé et l’adhésion à l’ONU va de soi. De plus, à l’inverse de l’adhésion à l’Union européenne, l’entrée à l’ONU n’a aucune répercussion de politique intérieure et ne pénalise aucun groupe de pression majeur. Il s’agit d’une simple formalité qui sanctionne le fait que nous sommes déjà actifs dans la plupart des agences onusiennes.
Il est fâcheux que le Conseil fédéral n’ait pas osé faire lui-même le pas. Comment un gouvernement peut-il ainsi prétendre empoigner des dossiers aussi difficiles que l’adhésion à l’UE, la réforme des assurances sociales ou de la fiscalité s’il se décharge de son leadership sur les épaules de quelques militants qui iront récolter des signatures les samedis matins, sans aucun soutien politique ni financier ? r n

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/6838 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/6838
Faire un don

Tous les auteur-e-s des articles sont bénévoles, tout est gratuit pour les lectrices et lecteurs... Mais il y a tout de même des coûts de production et de développement, financés par vos dons. Merci de votre générosité!

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP