Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Politique culturelle : L’engagement poétique selon Adolf Muschg

Lors de la Foire du Livre de Francfort en 1998, Flavio Cotti, alors président de la Confédération, appelle les créateurs à s’engager, à affirmer leur présence dans la société. Voici la réaction d’Adolf Muschg, écrivain suisse dans la tradition morale de Frisch et Dürrenmatt, parue dans la revue Feuxcroisés (n° 2, 2000), traduite par Marion Graf.

Je n’ai pas la moindre envie de me demander, maintenant, jusqu’où M. Cotti aurait été prêt à honorer l’engagement qu’il réclame. ( ?) A cela, on ne peut que répondre : merci bien, Monsieur le Président, merci de votre bonne volonté, nous repasserons quand nous aurons besoin de quelque chose. Nous vivrons peut-être mieux grâce à votre déclaration. Peut-être même littéralement, car elle pourrait vouloir dire que vous attribuez quelques millions de plus à Pro Helvetia – c’est ça, le langage qui compte, c’est là que vous pourriez vraiment faire quelque chose. Mais votre déclaration n’aide personne à écrire ne serait-ce qu’une seule phrase, personne. L’art, c’est le contraire des bonnes intentions. L’invitation de Cotti peut partir d’une bonne intention – et c’est bien qu’elle existe. Mais l’artiste doit savoir qu’elle n’a rien à voir avec son travail. Rien. Il doit être autre. La sentence de Ludwig Hohl, qui fait partie du titre d’un de ses livres, que «presque tout est autre», est en fait la seule poétique vraiment efficace, politiquement parlant. Le politicien doit savoir que rien ne se fait pour son édification. Rien ne se fait non plus pour une meilleure construction de la nation. L’artiste peut parfaitement s’engager en tant que citoyen. Mais ce qu’il fait n’a pas le droit de porter une étiquette. S’il en porte une, c’est qu’il est déjà classé.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/6810 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/6810

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP