Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Société : Le prix de l’individualisme

Pour ou contre un retour des notes ? Pour ou contre
une évaluation rénovée ? L’affrontement sur ce thème réunit des
nostalgiques fort peu réformateurs. Les uns se réfèrent au début du
siècle passé, les autres à l’esprit de 1968. Tous croient que
l’histoire repasse les plats et retardent l’inévitable, à savoir
prendre la mesure d’une profonde mutation. Il s’agit de saisir que le
nouveau modèle de développement qui se met en place rompt totalement
avec le modèle du «miracle helvétique», accablé désormais par une crise
ouverte.

La concurrence a
remplacé la négociation
La
régulation de l’économique et du social est de moins en moins négociée,
au profit d’une approche favorisant la concurrence. Cette substitution
explique le retour à des cycles économiques courts, qui voient se
succéder rapidement des périodes d’expansion et de récession. Ce
nouveau rythme est stimulé par la globalisation et la financiarisation
de l’économie.
Marqué par l’entrée de la communication et de
l’information dans les processus de production et de travail, le régime
d’accumulation des richesses est fondamentalement différent. La
production «juste à temps» et la fabrication d’un produit sur mesure
entraînent notamment la disparition de l’usine issue du fordisme : un
regroupement de travailleurs dans un lieu collectif d’intégration
sociale et culturelle lié au travail.
La disparition de l’usine et
l’exacerbation de la concurrence provoquent le développement d’un
nouvel individualisme qui se répercute sur l’ensemble de la société.
Cet individualisme ne relève pas de positions superstructurelles liées
à l’idéologie et à la culture. Il découle de pratiques
infrastructurelles, issues de l’économique et du social, qui
s’accompagnent souvent d’une quête identitaire.
Cet individualisme
conduit plus ou moins rapidement de la concurrence avec l’autre à son
exclusion, à l’exemple de Burke Devore, ancien cadre supérieur licencié
depuis deux ans, héros du roman Le Couperet de l’écrivain américain
Donald Westlake. A la question : «Comment décrocher un boulot dans un
monde qui n’a plus besoin de moi ?», il répond : «Simple, éliminer tous
mes rivaux les plus dangereux, puis me présenter à l’entretien
d’embauche ! »

La fin d’un
«monde meilleur»
L’individualisme
contemporain apparaît non seulement comme le produit d’un nouveau
modèle de développement, mais également comme le tribut à payer aux
échecs des grands projets pour «une société plus juste» et «un monde
meilleur».
Un individualisme incontournable, qui entraîne une vague
de désinhibition collective sans précédent, accompagnée de la levée des
interdits et de l’explosion des pulsions. Cette vague se retrouve dans
les faits de la vie quotidienne. Vaguelette légère, d’une part, à
l’image de la libéralisation des mœurs : il faut lire la presse tous
les jours, notamment le dimanche, il faut regarder les affiches
publicitaires. Lame de fond lourde, d’autre part, dans la mise en cause
du carcan d’un humanisme hors sol : l’intervention américaine en Irak,
défendue au nom des principes de ce même humanisme, la discrédite.

Une violence
radicalement nouvelle
La
violence fait partie intégrante de cette déferlante. Elle en est l’une
de ses expressions les plus visibles. N’en déplaise à beaucoup
d’éducateurs, la violence d’aujourd’hui n’a rien à voir avec celle des
bandes auxquelles ils disent avoir participé dans leur jeunesse, qu’ils
pardonnent. Elle est radicalement différente. Structurelle, cette
nouvelle violence n’est pas conjoncturelle. Elle pose le problème
suivant : comment apprivoiser cette vague de désinhibition,
incontournable et sans doute source de libération, sans se laisser
guider par les impulsions barbares qu’elle véhicule ?

Maîtriser plutôt que subir
Dans
toute l’Europe, l’instruction publique ou privée est prisonnière de
cette question. Tant que la majorité des participants, enseignants,
parents et élèves, qui sont impliqués chaque jour, ne la prennent pas
en considération ou, pire, feignent de l’ignorer, l’école est menacée
de perdre le combat qu’elle mène contre les forces indirectes de la
culture : télévision et cinéma de violence, et autres médias de la
désinhibition. Une lutte qui ne doit pas aboutir à la censure de ces
forces, mais permettre à chacun d’en maîtriser leur production.

Donald Westlake, Le Couperet. Rivage / Thriller, 1997.
Christian Marazzi, La place des chaussettes. L’Eclat, 1997.
Peter Sloterdijik, Règles pour le parc humain. Mille et une nuits, 2000.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/6691 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/6691

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP