Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Point de vue: Et si le soleil ne revenait pas ?

Le retour à une économie cyclique est inscrit dans la nature du nouveau modèle de développement qui se déploie depuis les années nonante à la faveur de la crise du modèle précédent. C’est aussi le renvoi à un mode social de régulation concurrentiel, alors que pendant la longue période du miracle helvétique – en gros de 1937 à 1987 -, la régulation était relativement négociée, voir la paix du travail, dans le cadre de ce qu’il était convenu d’appeler la société de concordance.
Cependant, si elle est bien assise dans les faits, avec des périodes de haute et de basse conjoncture qui se succèdent de manière toujours plus rapprochée, cette économie cyclique ne semble pas être bien installée dans tous les cerveaux. Dans leur grande majorité, les salariés l’ont bien assimilée. Ils sont confrontés à la mise en cause permanente des filets de sécurité et des acquis négociés avec les employeurs dans le modèle précédent.
Par contre il semble qu’une large frange des prévisionnistes économiques et sociaux ne tienne pas compte de la nouvelle donne. Soit ils continuent de se mouvoir sur la scène précédente caractérisée par une croissance continue, interprétant la crise comme une légère dépression temporaire. Soit ils feignent de ne pas la prendre en compte, considérant qu’il ne faut pas «désespérer Unique Switzerland ».

Un régime économique dangereux

Lorsqu’ils se sont trompés dans leurs prévisions concernant le produit intérieur brut (PIB), les fonctionnaires du Secrétariat d’Etat à l’économie (Seco) se sont situés dans l’entre-deux. Cette erreur d’appréciation a fait que, pendant quelques mois de 2001, les Suisses ont vécu une dépression économique mesurée par un indicateur contestable et contesté, le PIB. Mais ce qui n’était qu’un épisode ubuesque de la saga de la météo économique a pris un autre sens. Saisis de cette bourde par la presse, des politiques de gauche, de droite et du centre y sont allés de leurs couplets vertueux : continuation de la libéralisation, programmes de reconversion, soutien aux petites et moyennes entreprises, programmes de relance, etc. Et le débat ainsi lancé continue.
Dans toute cette agitation, rien qui ne soit issu d’une conscience du changement réel, l’avenir reste dans leur rétroviseur. La plupart des interventions se réfèrent, de près ou de loin, au modèle de développement dominant les années soixante, si ce n’est à son mode social négocié de régulation, du moins à son régime intensif d’accumulation des richesses. Un régime dont on sait qu’il est dévastateur pour la planète.
Comme dit le philosophe, «une tendance n’est jamais une destinée». Et la tendance reflétée par le modèle actuel n’est pas irréversible. A condition que celles et ceux de tous bords qui en font la critique fondent leurs contre-propositions sur le développement soutenable : investissements pour réduire l’écart entre le nord et le sud, lutte contre la pauvreté et la précarité dans les pays riches, mise en œuvre des accords internationaux sur l’environnement, acceptation de l’hybridité et du mélange des cultures notamment.
Si l’on ne s’engage pas dans cette voie, on pourra continuer de se moquer gentiment des prévisionnistes : après une longue période de pluie, il est facile de prévoir le beau temps. Ce qui n’est pas grave ! Par contre, ce qui l’est plus, c’est de se retrouver alors face à la question : que se passe-t-il lorsque le soleil ne revient pas ? dm

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/6689 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/6689

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP