Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

EPFL: Shakespeare et les ingénieurs helvétiques

L’avenir des Ecoles polytechniques fédérales se discute dans un climat houleux. Commentaire.

Comme le rappelle Françoise Mallet-Joris dans l’un de ses romans, la maladie d’Elseneur est celle qui frappe Hamlet : le doute et le malaise qui s’emparent de l’être humain lorsqu’une société se meurt pour faire place à une autre, au moment où une morale s’étiole au profit d’une autre.
C’est sans doute la maladie dont souffre aujourd’hui l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne. Sa cause ? La mort lente de la figure légendaire et mondialement connue de l’ingénieur helvétique.

L’ingénieur et la modernité

Ce sont les ingénieurs qui ont projeté la Suisse dans la modernité dès l’adoption de la Constitution de 1848 : l’assainissement des cours d’eau, la construction du réseau et la fabrication du matériel des chemins de fer, puis l’édification des grands barrages alpins et enfin les programmes, qui se terminent plus difficilement, de la construction des routes nationales et des centrales nucléaires.
Ce corps a été l’un des principaux produits d’exportation de la Confédération. Mais il n’a pas su ni voulu prévoir et gérer l’exigence du développement durable et soutenable, prisonnier d’une conception dépassée de maîtrise de la nature et des sociétés.

Des craintes qui ne tiennent pas la route

Au cours cette lente décomposition de la figure traditionnelle de l’ingénieur, de grandes lacunes sont apparues dans l’enseignement et la recherche. Comme la nature a horreur du vide, l’ingénierie de la vie et du vivant veut remplir ces places vacantes pour former l’ingénieur du vingt et unième siècle. Peut-être le fait-elle de manière brutale ? Mais il faut lui reconnaître une certaine légitimité face aux désordres de la planète.
Laissons l’argument éculé, mais qui fait toujours recette en Suisse romande, des menées alémaniques et sournoises contre l’EPFL. Ecartons également l’argument des signataires de la pétition de soutien au Département d’architecture : leur crainte de voir la formation en Haute Ecole spécialisée remplacer le cursus universitaire et polytechnique, avec à la clé des architectes au rabais ne disposant pas des compétences nécessaires à la solution des problèmes environnementaux et urbains, cette crainte ne tient pas la route.
Agiter le diable zurichois et la menace des HES cache surtout la défense des acquis, un corporatisme qui persiste à ignorer le nouveau contexte social auquel les sciences de l’ingénierie ne peuvent se soustraire. Par contre, le débat s’impose au sujet de la mercantilisation des dérivés des sciences de la vie ou encore de l’idéologie quelque peu simpliste et scientiste de certains thuriféraires de l’ingénierie du vivant qui croient bientôt décrypter le sens de la vie. Un débat qui n’a pas encore eu lieu.
Les outrances tout comme les propos lénifiants autour de la saga Aebischer, le président désigné de l’EPFL, illustrent autant la faiblesse des arguments des opposants que le manque de transparence et de sens du dialogue des innovateurs et des autorités de tutelle. La consigne de silence imposée d’en-haut aux protagonistes rappelle que les Ecoles polytechniques forment aussi le corps des officiers de l’armée suisse. L’esprit des casernes flotte encore sur Ecublens ces temps-ci. dm

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/6676 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/6676

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP