Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Note de lecture: La banalisation de l’injustice sociale

Il est rare qu’un psychiatre se risque à quitter les études de cas. Celles-ci, même nombreuses et cumulées ne font pas une histoire ni ne constituent une thèse.
Or c’est précisément une histoire et une thèse que nous propose Christophe Dejours dans son dernier ouvrage. L’histoire de la transformation du travail dans une société qui perd sa référence centrale, à savoir le modèle de développement qui a prévalu durant les trente années de l’après-guerre.
Pourquoi la pensée dominante naturalise-t-elle le chômage et l’exclusion ? Ë l’instar de Hannah Arendt dans sa relation du procès Eichmann, Dejours met l’accent sur la banalisation du mal. Nous tolérons aujourd’hui 12 voire 15 % de chômeurs, une attitude impensable il y a encore vingt ans. Mais ce ne sont pas seulement le taux de chômage et le nombre des exclus qui augmentent ; c’est toute la société qui ne réagit plus. La tolérance à l’injustice s’est installée.
En mai 1968, les contestataires ont fait de la souffrance au travail, des rapports entre sujets et travail des thèmes majeurs. Mais les préoccupations à l’égard de la santé mentale des travailleurs ont vite été taxées d’individualistes et nuisibles à la mobilisation collective. Donc négligées par les syndicats.
Pour Christophe Dejours, cette négligence a préparé le terrain à l’absence actuelle de réaction collective face au chômage et à l’exclusion.
La banalisation du mal se nourrit du discours économique apparemment rationnel. Les restructurations sont présentées en termes guerriers Ð guerre économique Ð ce qui permet de tromper le sens moral de ceux que Dejours appelle « les braves gens » sans pour autant abolir ce sens moral Ð à la guerre comme à la guerre. Daniel Marco

Christophe Dejours, Souffrance en France. La banalisation de l’injustice sociale, Seuil, 1998.
Hannah Arendt, Considérations morales, Rivages, 1996.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/6669 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/6669

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP