Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Secteur de la Construction: Questions pour une fusion

Les modes de planification et de travail des entreprises de construction restent spécifiques et les possibilités de rationalisation limitées. Peut-être y a-t-il là une chance, face à l’évolution déshumanisante du travail dans de nombreuses branches économiques.

Après la fusion bancaire du 8 décembre, celle du 12 décembre entre Zchokke et Locher dans l’industrie de la construction. Mais le bâtiment ne ressemble pas à la banque.
Le mariage Zchokke-Locher Ð chiffre d’affaires : 942 millions de francs Ð suit de près celui de Stuag, Preiswerk et Schmalz ( 900 millions ). La crise, puis l’entrée dans une économie à caractère cyclique ne freinent donc pas la rationalisation du travail ni le processus de concentration dans le secteur de la construction. Mais ne nous y trompons pas ; fondamentalement, la branche ne connaît pas une véritable restructuration : si le nombre d’emplois a fortement diminué, l’effectif des entreprises reste stable.

Limites de la rationalisation

Cette stratégie de concentration reflète une caractéristique des grandes entreprises. Ces dernières ne peuvent survivre au rythme aléatoire de la rentrée des commandes. Plus que les autres, elles sont condamnées à planifier leurs activités. Plus que les autres également, elles recherchent la stabilité sur une longue période, donc des accords avec les organisations syndicales, notamment sur les salaires et la formation professionnelle.
Si ces fusions favorisent le dialogue entre partenaires sociaux, elles n’en restent pas moins fragiles, car la construction fonctionne très différemment des autres secteurs économiques. Le produit de la construction, parce qu’il varie selon les régions et les usages sociaux, résiste à la rationalisation, à la parcellisation et à la répétition des tâches. Les techniques utilisées pour la réalisation d’un même produit changent d’une entreprise à l’autre, voire à l’intérieur d’une même entreprise. Cette diversité de produits et de techniques rend illusoire l’application au secteur de la construction des règles stables et précises qui prévalent dans l’industrie manufacturière. Ici pas de minutage possible du temps d’utilisation des machines, des postes de travail et des équipes de salariés.
Mais il y a plus. Alors que l’industrie, par la division du travail, est parvenue à dissocier les tâches d’exécution et celles de planification et de contrôle, la construction Ð on l’observe sur les chantiers Ð lie intimement les premières et les secondes. Les aléas propres à la construction exigent une gestion fine du temps ; la complémentarité des qualifications nécessaires à l’acte de construire implique une coordination subtile. Toutes caractéristiques qui empêchent une rationalisation forte de ce type de production.
Ces caractéristiques irréductibles sont autant d’obstacles à la concentration des grandes entreprises ; les avantages de taille sont ici moindres que dans l’industrie et les services. La construction, parce qu’elle est restée à l’écart du vaste mouvement de rationalisation du travail, recèle encore des savoir-faire, des règles de l’art. Si les partenaires sociaux parviennent à éviter la politique du pire ( DP 1234 ) et à maîtriser le processus de concentration, cette branche pourrait servir de référence face aux modes de travail déshumanisants qui continuent de se développer ailleurs. dm

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/6645 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/6645

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP