Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Arts plastiques : Le rêve figé

A Zurich, jusqu’au 13 juillet, les sculptures de Duane Hanson (1925 – 1996) dialoguent avec des peintures d’artistes américains des années soixante aux années huitante issues des collections du Kunsthaus. Des œuvres de Robert Rauschenberg, Roy Lischtenstein ou d’Andy Warhol côtoient les stéréotypes de l’Amérique «middle class» rassemblés par l’artiste : un groupe d’ouvriers, l’embonpoint de deux touristes, une femme de ménage noire, un Américain à casquette sur sa tondeuse à gazon, un concessionnaire automobile, un peintre en bâtiment ou encore un étudiant.
Cependant, si Duane Hanson s’inscrit dans la mouvance du Pop Art à travers une interprétation du quotidien, les moyens qu’il utilise pour y parvenir se situent à l’opposé des représentations abstraites ou schématiques mises en œuvre par la plupart des artistes de cette époque. C’est en effet par le biais d’un réalisme troublant que l’artiste nous donne à voir les archétypes de la culture populaire américaine de son temps. Et si certains critiques d’art ont réduit son travail à un simple «décalque» de la réalité et en ont dénoncé la séduction facile, Duane Hanson rappelle l’objectif qu’il cherche à atteindre à travers l’emploi du réalisme : «Je ne copie pas la réalité, je fais un constat sur les valeurs humaines. Mon travail a pour sujet des gens dont la vie est marquée par le désespoir. Je montre le vide mental, la fatigue, la vieillesse ou encore la frustration. Ces gens n’arrivent pas à faire face à la compétition. Ils sont mis à l’écart et sont psychologiquement handicapés». Chacun à sa manière, ces personnages à l’expression mélancolique et introvertie incarnent un sentiment de déception face au grand rêve américain.
A base de résine de polyester ou de fibre de verre, les sculptures grandeur nature semblent appartenir au monde des vivants. Leur taille et leur réalisation artistique méticuleuse – l’artiste va jusqu’à peindre des poils, des veines, des bleus et autres stigmates sur le corps de ses sculptures – créent l’illusion de la réalité. A tel point qu’en déambulant dans les salles du musée, le spectateur se fait systématiquement surprendre et confond les œuvres avec d’autres visiteurs. Le soin accordé au choix des vêtements et des accessoires que portent ses personnages ne fait que renforcer cet effet de réalisme : «Les vêtements avec lesquels j’habille mes sculptures sont très importants. Les habits doivent refléter leur attitude et raconter une histoire précise». Si l’on se plaît à répéter que «l’habit ne fait pas le moine», Duane Hanson cherche précisément à définir ses personnages avant tout par leurs vêtements.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/6574 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/6574

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP