Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Note de lecture: Eloge d’un père

Lauréat du prix Dentan 1998, Daniel Maggetti, avec Chambre 112, a tracé le portrait d’un père. Comment redonner vie à ses visages successifs, comment en transmettre l’unité au travers des multiples discours ?

Le Prix Dentan 1998 a été attribué à Chambre 112, de Daniel Maggetti. Après avoir payé magistralement son tribut à l’Université avec une thèse consacrée à L’Invention de la littérature romande 1830-1910 ( Payot Lausanne, 1995 ), Daniel Maggetti confirme dans Chambre 112 ( L’Aire, 1997 ) une autre facette de son talent : ce commentateur érudit et avisé est aussi un écrivain, dont la parution en 1995 de La mort, les anges, la poussière avait révélé l’intérêt et l’originalité.

De la remémoration célébrante à la chambre 112

Chambre 112, pour cerner ce récit d’un mot, est un éloge. Un éloge, c’est-à-dire un discours de célébration, qui s’emploie à mettre sur la scène du langage les raisons pour lesquelles nous avons élu, dans la réalité indifférente, tel objet, tel être, en vertu de sa beauté ou de son excellence. C’est son père Ð ou faut-il dire, de façon plus neutre : la figure d’un père ? Ð que Daniel Maggetti a élu pour en faire l’éloge ( mon hésitation, ici, provient du fait que le contrat de lecture proposé par Chambre 112 est de l’ordre de l’autofiction, c’est-à-dire d’une reprise romanesque d’éléments qui sont par ailleurs autobiographiques ).
Cette figure paternelle, le narrateur en évoque les riches heures passées au fil d’une galerie de tableaux de genre où défilent ses divers portraits : portrait du père en faucheur, ou en collectionneur d’« objets hétéroclites », ou encore en chevrier bucolique, en inspecteur du bétail, en sacristain, en séducteur ? En s’accumulant et se complétant, toutes ces saynètes et anecdotes, tous ces menus faits et gestes se composent peu à peu en une leçon d’admiration : ils font revivre, derrière l’accident des travaux et des jours, la dimension morale d’un être inaccessible aux intimidations de l’opinion, d’un homme naturellement insouciant, vif et souverain. « De sa confiance de lys des champs, si seulement j’en avais hérité davantage ! »
Mais la voix filiale et admirative qui s’élève dans Chambre 112 n’est pas une parole célibataire ; elle est partie prenante d’un chœur familier de voix féminines, qui l’enrichissent de perspectives complémentaires ou qui la mettent à distance. La voix de Claire, par exemple, « l’oracle du Nord vaudois » ; ses interventions intempestives et irrévérencieuses remettent régulièrement le narrateur à sa place, quand elles ne le mettent pas carrément en boîte : « c’est incroyable ce que vous êtes arriérés, comment peut-on vivre dans un tel désordre, regarde-moi cette saleté, faut bien être catholique. » Quant à l’approbation un peu faraude du fils pour les galanteries paternelles Ð « Des admiratrices, certes, il en a eu, le beau paysan aux yeux de topaze ! », elle est contrebalancée par les inquiétudes jalouses de la mère.
De même, lorsque le récit quitte le temps antérieur de la remémoration célébrante pour se concentrer sur les mois douloureux de la chambre qui donne son titre au récit Ð ces mois de déchéance où la maladie d’Alzheimer confine le père, désormais impotent, dans une seconde enfance, tout un bruissement de voix s’affaire autour de son chevet. Ainsi, la voix biblique qui confond le fils trop souvent absent Ð « il est comme un blasphémateur, celui qui délaisse son père » Ð cette voix est mise dans le voisinage contrasté des consignes tout à la fois triviales et compétentes que distribue la fille diligente : « exclu qu’il goûte au moindre morceau de cacao, il est assez constipé comme ça et les ballonnements intestinaux, pas besoin de te faire un dessin ».

Une dynamique musicale

Rien de moins simple que l’entreprise de louer son père : comment faire pour ressaisir dans l’unité esthétique d’un texte les visages successifs que le temps a conférés à ce père ; et comment composer ensemble tous ces discours alentour, qui vont se contestant ou se contaminant, discours qui tantôt figent un destin dans ses caricatures, et tantôt le statufient dans ses légendes ?
La nouveauté de Chambre 112, c’est d’imprimer à tout ce matériau mémoriel et verbal une dynamique proprement musicale : thèmes, variations et reprises s’entrelacent, se répondent, s’enchaînent puis viennent se fondre, s’unifier et s’apaiser dans de longues phrases souples et ductiles. Pour transfigurer la vie paternelle en son éloge musicalisé, Daniel Maggetti a su inventer une syntaxe originale et nécessaire.
Jean Kaempfer

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/6403 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/6403
Faire un don

Tous les auteur-e-s des articles sont bénévoles, tout est gratuit pour les lectrices et lecteurs... Mais il y a tout de même des coûts de production et de développement, financés par vos dons. Merci de votre générosité!

Faire un don avec Twint

Don de CHF 50.- avec Twint

Faire un don avec Twint

Don de CHF 100.- avec Twint

Faire un don avec Twint

Don libre avec Twint

Thématiques

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP