Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Michel Thévoz: Le contempteur exonéré par lui-même

Rien de ce qui est ou fait vaudois ne résiste au
regard impitoyable, ni aux interprétations meurtrières, de l’ancien
conservateur de la Collection de l’Art brut et professeur d’histoire de
l’art à l’Université de Lausanne. La statue du major Davel en
Commmandeur est déboulonnée, le peintre Charles Gleyre célèbre
indéfiniment la chute du héros et l’échec de l’idéal, les «munificences
annuelles» de la Fondation pour la promotion artistique suscitent la
reconnaissance et la courtisanerie sans récompenser la créativité, les
réalisations urbanistiques lausannoises et les fontaines de création
contemporaine sont également loupées, l’obsession du propre en ordre et
la prévention du mobbing confirment une triste propension à la
«débauche protestante», à la culpabilisation intime et à la punition à
toutes fins utiles.
Bref, l’Etat fait tout mal, les particuliers ne
se comportent guère mieux, la médiocrité règne à tous les niveaux de
décision et d’initiative. Dans ces conditions, «le pire n’est pas
toujours sûr – encore qu’il ne soit jamais vraiment conjuré» (p. 63).
A
lire Michel Thévoz, on sent monter en soi une sorte de compassion
attristée, qu’il rejetterait bien sûr comme l’expression d’une
irrépressible tendance à ne jouir que de ses propres fautes. Comment
cet homme, apparemment détendu, peut-il vivre dans une si vive et crue
lumière? comment supporte-t-il son entourage (et vice-versa),
inéluctablement immergé dans le bain tiède général? comment assume-t-il
son diagnostic de psychanalyste, spécialisé dans l’étude du syndrome
vaudois, avatar local d’une tare universelle?
Qu’on se rassure:
l’absence d’espoir et l’inanité de toute perspective ne semblent pas
trop affliger Michel Thévoz. Il ricane certes plus qu’il ne s’amuse
franchement, mais il estime de toute évidence s’en sortir lui-même
indemne, exonéré. Comme si l’hyperlucidité qu’il met à sonder ses
compatriotes lui permettait d’échapper aux travers dont il décèle si
bien les motivations profondes.
Dans son entreprise de dénigrement
systématique, Michel Thévoz semble oublier un aspect, qui devrait
pourtant lui importer, du fameux syndrome vaudois. Comment se fait-il
qu’on lise encore ses écrits, si déprimants malgré leur style fort
alerte et pince-sans-rire, sinon par l’effet combiné du masochisme
ambiant et d’un refoulement collectif, qui rend les Vaudois avides de
contempler leur propre antiportrait?
Dessiné par un spécialiste de
l’art contrarié, cet antiportrait des Vaudois, si mollachus qu’ils
mériteraient une nouvelle et plus sévère occupation bernoise, permet à
son auteur de vérifier, en consultant le baromètre des ventes de son
dernier livre, la véracité des méchantes interprétations qu’il
contient.
De quoi fournir la matière d’une chronique signée M.T.
et intitulée par exemple: Le paradoxe du lectorat, Le contempteur
admiré ou Chiens battus sans ciller.

Michel Thévoz, Le syndrome vaudois. Ed. Favre SA, 2002, 128 pages.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/6356 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/6356

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP