Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Belle prospérité, vilaine image

L’économie suisse va dans l’ensemble très bien ; heureusement pour eux, les esprits chagrins trouvent ailleurs de quoi s’alarmer : l’image de notre pays se dégrade.
Même si la conjoncture a légèrement fléchi dès le troisième trimestre de l’année dernière, le taux de croissance 2000 du produit intérieur réel a dépassé la barre des 3 %, un exploit après dix ans de résultats négatifs ou très modestes. Et les prévisions pour cette année et pour 2002 restent bonnes : l’économie poursuivra son expansion nette, le taux d’inflation restant inférieur aussi bien à celui de la croissance qu’à celui du chômage.
Côté marché du travail, l’offre dépasse manifestement la demande, en quantité comme surtout en qualité. Les suppléments ad hoc des journaux contiennent chaque semaine des annonces pour des milliers d’emplois, toutes professions et formations confondues.
Signe des temps : les patrons redécouvrent la main-d’œuvre féminine, esquissant une politique familiale à base de garderies plutôt que d’assurance maternité ou de congé parental. Question reconversion, les syndicats font encore plus fort : l’USS demande que les dividendes de la prospérité servent à rembourser la dette publique et à réduire le taux de la modeste TVA suisse, en vue de contrer l’irrépressible mouvement d’allègement de la fiscalité directe et malgré la non-eurocompatibilité d’une telle mesure.
Mais si l’économie va, l’image, elle, se porte moins bien. Mal diffusée, mal perçue. C’est qu’en l’absence de tout ratio ou baromètre permettant de mesurer le goodwill d’un pays, l’évaluation forcément subjective reste seule possible. Entachée de préjugés et d’arrière-pensées sans doute peu généreuses, l’image de la Suisse apparaît comme un reflet dégradé.
Des fonds en déshérence au secret bancaire, de la richesse nationale au coût de la vie et de la terre, du tout en ordre à l’obsession sécuritaire, la Suisse fait un peu horreur et aussi beaucoup envie. Voir Davos, entre la gloire déjà ternie du Sommet économique et la vergogne des barbelés. Voir Zurich, seule métropole de Suisse, qui en résume tous les paradoxes, et rassemble tous les marchés, des plus somptueux aux plus glauques.
Mais heureusement, il y a une loi pour cela. Une loi fédérale du 24 mars 2000 sur la promotion de l’image de la Suisse à l’étranger, complétée par une Ordonnance du 25 octobre dernier, portant création d’un organisme intitulé
« Présence suisse». Objectif : permettre à la Confédération de « favoriser la connaissance de la Suisse à l’étranger et les sympathies envers notre pays [et de] faire ressortir sa diversité et ses attraits ».
Le marketing public en est à ses débuts en Suisse. On souhaite bonne chance au président de
« Présence suisse », pour l’heure davantage occupé par l’image de Swissair, elle aussi dégradée, en sa double qualité d’administrateur de la société et de responsable de ses trois filiales françaises. YJ

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/6310 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/6310

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP