Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Du bailli Gessler au Kosovo

L’arrogant bailli Gessler était réputé régner durement sur le pays d’Uri, incarnant sur place la puissante maison impériale des Habsbourg, elle-même détentrice du duché d’Autriche, accablant les montagnards de mesures arbitraires et vexatoires, dont le salut au chapeau, que Guillaume Tell aurait refusé.
Sept siècles plus tard, l’Autriche, qui a rejoint le camp des États neutres il y a moins de cinquante ans, s’apprête à envoyer au Kosovo, dès septembre, un bataillon d’infanterie mécanisée de 450 hommes placés sous commandement allemand, qui auront, entre autres missions, celle d’assurer la protection des quelque 160 volontaires non armés de la Swiss Company (Swisscoy).
Entre ces deux situations fortement symboliques, il y a bien sûr une longue histoire, avec ses éclairs et ses tourments, et surtout l’immense distance entre la légende mal située dans le temps et la réalité contemporaine. Entre l’événement dont le souvenir, charrié de génération en génération, a passé dans la mémoire collective et le fait nouveau dont l’annonce se noie dans le flot d’informations qui nous atteint chaque jour.
Pas question de raviver l’aversion à l’égard des anciens maîtres, même si tout ressentiment n’a pas disparu dans les WaldstŠtten de la Suisse primitive. Pas question non plus d’ironiser à propos des neutres plus ou moins authentiques, ni des retrouvailles entre germanophones.
Mais on ne peut manquer d’observer combien cette affaire du contingent suisse au Kosovo illustre les particularités, pour ne pas dire les travers, de notre politique internationale.
En résumé : il y a cette manière que nous avons d’en être sans en être vraiment, de collaborer sans totalement participer, de jouer toujours les « passagers du marchepied » (Trittbrettfahrer), donnant l’impression de continuellement nous apprêter aussi bien à monter dans le train, si possible pour un parcours d’essai, qu’à en descendre, si nécessaire par un saut dangereux.
Cette allure de profiteurs, que l’on retrouve à chaque chapitre de notre politique extérieure, a le don d’agacer nos partenaires, qui s’impatientent de subir les effets d’une configuration socio-politique intérieure décidément trop complexe à leurs yeux.
Aux nôtres, cette même configuration a ses avantages, certes difficilement perceptibles dans l’immédiat, mais bien réels à plus long terme. D’abord, elle correspond à une conception exigeante de la démocratie, qui n’a jamais été le régime de la vitesse. Ensuite, cette lenteur des procédures ne nuit pas à l’efficacité des actions et des interventions suisses, unanimement reconnues simples et adéquates, sinon toujours chaleureuses. Enfin, la Suisse peut régulièrement s’offrir le doux sentiment, que les chiffres viennent d’ailleurs confirmer, de faire un peu plus que sa part ou un peu mieux que les autres. Et cela lui suffit. YJ

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/6281 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/6281

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP