Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Loisirs: Engouement pour tous

La sociologie des loisirs avait déjà son prophète (Thorstein Veblen), son père fondateur (Léon Blum), ses exégètes attitrés (J. Dumazedier, M.-F. Lanfant). Elle a désormais son illustrateur : Christian Bromberger, professeur à l’Université de Provence Aix-Marseille I. Il a rédigé l’édition d’un livre d’images en vingt textes, tous dus à des enseignants et chercheurs français, décrivant les loisirs de nos contemporains, sous le titre Passions ordinaires Ð Du match de football au concours de dictée (Paris, Bayard, 1998, 544 p.)
Les Français des années nonante, qui consacrent au travail à peine plus de 15 % de leur temps de vie éveillée (contre 42 % en 1900), occupent leurs loisirs des plus diverses manières : attendues dans le cadre de la vie domestique (bricolage, jardinage, animaux de compagnie), identitaires par devoir de mémoire ou volonté de savoir (généalogie, météo, micro-informatique), consommatrices avec les jeux et les spectacles (loteries « gratteuses », football, rock, etc.), risquées avec les aventures sportives (courses, voile, moto), illuminées ou exploratoires (ésotérismes et médecines douces).
Le panorama de ces diverses pratiques est impressionnant ; comme tout bon document sociologique, il est aussi amusant Ð et surtout si les auteurs ont quelque bon sens de l’humour. Décidément, tout peut faire passion de la part de l’amateur, comme tout peut faire mode de la part du promoteur. Ainsi, besoins de consommateurs et offres des vendeurs se répondent sans qu’on sache toujours clairement qui, du lanceur de mode ou du tenant d’une passion ordinaire, a provoqué l’indéniable engouement, profitable en fin de compte à l’un et à l’autre, en termes de promotion commerciale ou de développement personnel.
Fait intéressant : l’occupation de loisir provoque un renouveau du mouvement associatif en même temps que sa diversification. Tandis que les groupements visant la défense d’intérêts communs (syndicats, partis politiques, parents d’élèves) déclinent manifestement, les associations à caractère sportif, ludique ou culturel se multiplient et renforcent leurs effectifs. Certes, les musiciens amateurs jouent le plus souvent « pour eux-mêmes », la majorité des sportifs pratiquent en dehors d’un club, celle des collectionneurs, des bricoleurs, des amateurs de jardins aussi. Il n’empêche que, par exemple, les groupes de jeunes rockers se multiplient et les associations sportives recrutent comme jamais. Tout le contraire des partis qui peinent parfois à composer des listes électorales ou des églises qui en sont à se donner moult missions sociales pour compenser la baisse générale de la pratique religieuse. yj

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/6269 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/6269

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP