Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Innocente incompétence

Incapacité fondamentale, la bêtise est certes attristante, incorrigible, mais pas condamnable Ð à quoi bon ? Méconnaissance du métier, l’incompétence n’est pas davantage punissable. Mais si elle ne constitue pas une faute pénale, elle n’en reste pas moins la plus accablante des appréciations pour celui qui en fait l’objet, surtout si ses agissements inadéquats portent préjudice à autrui.
Ainsi donc des dirigeants de la défunte Banque vaudoise de Crédit (BVCréd pour ses anciens amis). Leur responsabilité d’administrateurs et de gérants est engagée ; ils ont causé force pertes à leur banque et à ses clients mais, hormis le libéral Hubert Reymond, l’ex-président de la direction générale voulu par le radical Roger Givel, ils devraient probablement échapper au juge pénal. Responsables, mais pas coupables. Incompétents certes, mais innocents.
Le droit pénal y trouve sans doute son compte, sous réserve du sort qui sera finalement réservé au recours des trois liquidateurs et plaignants. Mais la morale et la justice civile dans cette affaire ? Écartées ensemble lors de la reprise de la BVCréd par la BCV, qui a permis d’éviter de justesse la faillite, elles ne sont même plus matière à discussion.
Juste peut-être, mais décidément trop facile. Ë l’ère des acrobates à la Werner K. Rey ou façon Visana, au temps des flambeurs et blanchisseurs de tout poil, on nous rebat plus que jamais les oreilles avec les principes éthiques dans les affaires et les codes de déontologie professionnelle. Les patrons et les partis de droite ne manquent jamais de revendiquer la science infuse en matière de gestion, ni de jeter le doute sur les aptitudes de la gauche à exercer le pouvoir, dans les collectivités comme dans les entreprises.
Bien entendu, ce genre de préjugé généralisateur ne résiste pas à l’observation des faits, qui en fournissent maintes contre-preuves. La liste des patrons écartés Ð en général tardivementÊÐ pour incompétence est à peine plus longue que celle des soixante-huitards qui réussissent dans les affaires publiques ou privées.
Le jour où l’on poussera le réalisme jusqu’à décompter les coûts du gaspillage national brut, il faudra bien tenter d’en chiffrer les nombreuses formes dont les plus scandaleuses restent l’emploi de personnes au-dessous de leurs qualifications et celui de personnes bien au-dessus de leurs compétences. Mais qui dira le prix d’un collaborateur démotivé à force d’être mal utilisé ou celui d’un banquier improvisé forcément incapable d’exercer un métier difficile ? YJ

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/6264 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/6264

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP