Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Assurance maladie: Pour de nouvelles solidarités

Pascal Couchepin a proposé de supprimer le principe de solidarité entre jeunes et vieux dans le financement de l’assurance maladie.Motif : les personnes âgées ont un niveau de vie plus élevé que les jeunes adultes.A défaut d’une prime d’assurance maladie calculée en fonction du revenu, d’autres systèmes sont possibles.Propositions.

Le cliché du « vieux rentier » devant compter ses sous et veiller à la dépense a vécu. Les cinémas, coiffeurs et restaurants qui accordent encore des « rabais AVS » le font maintenant davantage pour s’attirer la sympathie d’une clientèle disposant de quelques moyens que pour participer à une solidarité inter-générations. C’est que la plupart des retraités disposent désormais, en plus de leur AVS, d’une rente obligatoirement capitalisée, pour les salariés, durant la vie professionnelle. Et les mieux lotis Ð ou les plus économes Ð peuvent encore profiter du fruit de leur épargne, d’un logement en bonne partie amorti ou d’un héritage que la prolongation de la durée de vie des parents fait souvent coïncider avec le début de la retraite de leurs enfants.

Un constat partiellement juste

Cette situation relativement confortable de bon nombre de personnes âgées contraste avec les difficultés financières auxquelles doivent faire face les plus jeunes. A la charge que représentent les enfants s’ajoutent fréquemment les conséquences d’une séparation, une baisse de revenu consécutive au chômage et des primes d’assurance maladie bien trop élevées. Sans parler des nombreuses familles monoparentales qui ne peuvent compter que sur un seul revenu pour faire «tourner » une famille.
C’est en se basant sur ce constat simple que Pascal Couchepin, qui aime à lancer des ballons d’essai, propose ce qui semble être l’évidence : le troisième âge, qui est le plus coûteux en frais de maladie, devrait supporter des primes d’assurance plus élevées, ce qui soulagerait les générations à la fois plus jeunes et moins à l’aise financièrement.
Le constat n’est en fait que partiellement juste. Les disparités sont très prononcées dans la catégorie des personnes âgées. A côté de celles et ceux qui ont pu épargner Ð obligatoirement ou volontairement Ð il faut compter avec toutes les situations plus ou moins atypiques, mais qui deviennent ordinaires quand on les additionne : les « petits » indépendants non soumis à la Loi sur la prévoyance professionnelle, les bas salaires que la retraite ne transforme pas en rentiers aisés et tous les accidentés de la vie qui passent entre les mailles encore assez grossières du filet social. Pour ces personnes, les primes d’assurance maladie sont trop élevées et une augmentation se ferait au détriment de l’essentiel.
Les retraités, pourtant, pourraient continuer à participer à la solidarité sociale : ils ne paient plus ni pour l’AVS, ni pour l’assurance chômage, et vont bénéficier de rentes d’une durée que les démographes de l’époque n’avaient pas estimé devoir être si longues. Mais il serait injuste d’augmenter, pour eux seuls, les primes d’assurance maladie alors que celles-ci représentent déjà une part élevée du revenu de certains d’entre eux : la solution, c’est de demander à chacun, jeunes et vieux, selon sa capacité.
Puisque le Conseil fédéral ne veut pas de primes fixées selon les salaires, il pourrait au moins apporter des correctifs. Deux mesures simples constitueraient déjà un soulagement important et rendraient le système plus supportable : la gratuité des primes pour les enfants et leur prise en charge par la caisse publique, donc par l’impôt ; le paiement, par l’impôt également, des maladies les plus coûteuses, au-delà d’une somme à déterminer, notamment les frais des derniers mois de vie des personnes âgées.
Soulager les familles et transférer sur l’impôt les prises en charge les plus coûteuses, c’est faire jouer la solidarité sociale là où la mutualité atteint ses limites. Un tel mécanisme ferait participer chacun à cette solidarité selon ses moyens, personnes âgées comprises, que l’on choisisse un financement par l’impôt fédéral direct ou par la TVA. pi

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/5996 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/5996
Faire un don

Tous les auteur-e-s des articles sont bénévoles, tout est gratuit pour les lectrices et lecteurs... Mais il y a tout de même des coûts de production et de développement, financés par vos dons. Merci de votre générosité!

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP