Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Elections fédérales: Listes séparées mais Chambre commune

Jeunes et vieux, ville et campagne, ou même est et ouest : la diversification du marketing électoral ne doit pas occulter l’enjeu central de la parité entre hommes et femmes au Parlement.

A tout seigneur tout honneur : l’UDC a beau incarner la tradition, ce parti sait recourir aux techniques modernes d’identification et de diversification des attentes. A Zurich il se divise entre liste est et liste ouest, à Berne entre hommes, femmes et jeunes. Mais la palme de la complexité revient peut-être aux socialistes saint-gallois qui ont obtenu leurs deux sièges au travers de quatre listes : hommes, femmes, jeunes (+ un groupe indépendant de la ville de Saint-Gall) et seniors.
Un premier type de division, que l’on retrouve dans nombre de cantons, c’est le clivage linguistique (FR, VS), voire géographique (ville/campagne à Lucerne, est/ouest à Soleure ou Zurich). La taille n’explique pas tout : Vaud, par exemple, ignore ce procédé. D’un côté « Jean Ziegler, 1281 Russin» est libre de se présenter à Zurich, d’un autre côté on pense que la représentation du terroir n’est jamais assez fine. Avec ce paradoxe que rien ne m’empêche de voter, dans mon canton, pour une liste qui ne m’est pas véritablement destinée.

Des fortunes diverses pour les listes typées

Les listes jeunes sont assez courantes, à droite comme à gauche. Bien sûr la jeunesse est un état transitoire (même si, à droite, il tend parfois à se prolonger jusqu’à 40 ans). Entre révolte pubertaire et souci de se placer ultérieurement, ces listes qui n’obtiennent jamais de sièges ramènent quelques poussières de suffrages jamais négligeables. Mieux vaut être jeune sur une « vraie » liste. Signe de l’évolution démographique ? Les listes de seniors (socialistes, dans plusieurs cantons) pourraient bien, elles, illustrer l’apparition d’une demande plus spécifique.
Les listes femmes (dont les listes hommes ne sont encore qu’un corollaire en creux qui ne sait pas vraiment comment se vendre) connaissent des fortunes variables. Les médias ont souligné l’amoindrissement de la liste femmes qui avait raflé trois cinquième des suffrages socialistes genevois il y a quatre ans. Mais elle reste à parité avec la liste masculine, contrairement au canton de Vaud où l’électorat socialiste a donné moins d’un tiers de ses suffrages aux femmes : davantage que l’UDC bernoise, mais moins que les radicaux de ce canton. Quand on voit que (sur une même liste) l’électorat de l’Alliance de gauche (version Solidarités-Indépendants) place en tête les trois hommes, suivis des femmes, à Genève, on se demande si la surenchère à gauche n’a pas partie liée avec un machisme sournois ?

Vers un parlement paritaire

Il est probablement significatif qu’à Zurich ni les socialistes, ni les radicaux n’aient éprouvé le besoin de se scinder en listes hommes/femmes : les femmes sortent en tête, à raison de huit sur dix sièges pour les socialistes et deux sur six pour le parti radical. Comme un système de quotas, l’idée de listes séparées est surtout une pratique transitoire née d’une volonté politique. On voit qu’elle a probablement atteint ses limites. Mais l’identité d’homme ou de femme de toute personne humaine est une caractéristique unique : elle dépasse toute notion de choix, elle n’est pas simplement l’une des nombreuses identités superposées susceptibles de caractériser tout individu (protestant, urbain, homo, écolo, quadra, etc.), elle est véritablement l’altérité originelle de toute humanité. A ce titre, la seule représentation satisfaisante est celle d’un parlement paritaire, formé pour moitié d’hommes et de femmes. Et l’électorat devrait être amené à voter d’une part pour la liste hommes de son choix et d’autre part pour la liste femmes de son choix. fb

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/582 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/582

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP