Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

G8 : L’ONU ne peut pas gouverner le monde

L’article 1er de la Charte mentionne qu’un des buts
des Nations Unies est de «réaliser la coopération internationale en
résolvant les problèmes internationaux d’ordre économique ( ?)».
Cette ambition est précisée dans le chapitre ix qui indique que «Les Nations Unies favoriseront :
a.
le relèvement des niveaux de vie, le plein emploi et des conditions de
progrès et de développement dans l’ordre économique et social ;
b.
la solution des problèmes internationaux dans les domaines économique,
social, de la santé publique et autres problèmes connexes, et la
coopération internationale dans les domaines de la culture
intellectuelle et de l’éducation ;»
La Charte prévoit la création
d’une instance qui aurait pu être très importante, pratiquement l’égale
du Conseil de sécurité : le Conseil économique et social. Cet organe
n’a jamais vraiment pris son envol. Il est vrai qu’il doit simplement,
selon le chapitre x de la charte, «faire ou provoquer des études et des
rapports sur des questions internationales dans les domaines
économique, social, ( ?)» Les États membres ont de fait confiné ce
conseil dans un rôle très restreint.
La Charte des Nations Unies ne
lui donne aucune autorité dans le domaine économique ou social. Les
expressions utilisées sont «réaliser la coopération ?» ou «favoriser la
solution ?». Rien de commun avec le Conseil de sécurité qui en principe
décide de la paix et de la guerre.
D’autre part, imaginer que la
vingtaine de nations représentant 80% du commerce et de la création de
la richesse mondiale (la Suisse en fait partie) doit se faire dicter
leur loi par une poussière de petits États est évidemment absurde. Mais
ces petits pays ont bien sûr le droit de s’exprimer et de faire valoir
leur point de vue. Le problème n’est pas l’illégalité supposée du G8
face à la loi dans toute sa majesté incarnée par l’ONU. La vraie
question est dans la nécessité de repenser la gouvernance mondiale,
comme on dit aujourd’hui, Nations Unies y compris.
Au fond,
l’Assemblée générale est une sorte de chambre haute, un peu comme le
Conseil des États en Suisse. Il n’est pas équilibré par une chambre
basse qui représenterait les populations du monde, mais sur quelle base
? le nombre d’habitants ? le PNB ? comment faire ? Le problème est
complexe et on ne sait trop par quel bout le saisir. Personne n’imagine
que le tiers des voix d’une assemblée représente les habitants de la
Chine et de l’Inde ! Mais de telles réflexions nous semblent plus
utiles qu’une interrogation sur la légitimité d’un G8 qui n’a jamais
pris de décisions contraignantes, alors qu’une instance comme la
Commission des droits de l’homme des Nations Unies, présidée par la
Libye et noyauté par les dictatures, est pleinement dans le droit
international mais moralement totalement illégitime.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/5259 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/5259

Thématiques

En relation

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP