Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Histoire : Les bisses et la mondialisation

Les bisses du Valais ont suscité depuis longtemps l’intérêt des historiens. Les bisses sont des canaux en bois serpentant le long des chemins et parfois des falaises. Ils sont destinés à transporter l’eau puisée dans des sources d’altitude pour irriguer des prairies en contrebas. L’existence des bisses et l’union des WaldstŠtten répondent à la même logique comme le montre un article récent de Denis Reynard1. Le contrôle des cols alpins est à l’origine du pacte des cantons primitifs pour faciliter l’exportation du bétail sur pied dans la plaine lombarde. Les bisses du Valais étaient destinés à favoriser l’approvisionnement en fourrage du bétail lui aussi destiné à être vendu au loin.
Lorsque l’eau est rare, sa gestion est toujours au cœur des enjeux politiques. Il en va de même en Valais. Il existe bien au xve siècle une administration seigneuriale, mais ce sont des structures communautaires qui construisent et entretiennent les bisses. Ces groupements de paysans sont appelés aujourd’hui des consortages. Le mot latin consortes était en usage à l’aube de la Renaissance. Les documents les plus anciens datent de cette époque et du besoin de clarifier par écrit les droits et les devoirs réciproques.
Les biens communs, alpages, forêts, torrents sont concédés par les seigneurs aux villages de montagnes qui les exploitent et se comportent en propriétaires de fait. Les consortages fonctionnent un peu comme des sociétés par action où le papier valeur est remplacé par une «part d’eau» qui parfois peut être vendue. Denis Reynard est frappé par l’aspect très égalitaire de ces groupements dans lesquels aucune hiérarchie ne se distingue clairement, même si à l’évidence, les gros propriétaires y sont prépondérants.
Une comparaison avec la vallée d’Aoste montre que les «rus», nom des canaux d’irrigation dans la grande vallée du sud, restent fermement en main des seigneurs, alors que les communautés rurales font à peu près ce qu’elles veulent dans le Valais épiscopal et sont très autonomes dans l’Ouest et le Chablais dominé par des seigneurs.
Loin de l’image folklorique d’aujourd’hui, le bisse d’autrefois est un gros investissement à risque qui s’insert dans un univers de grand commerce soumis à de nombreuses fluctuations. C’est une forme originale de capitalisme communautaire, avec un esprit d’entreprise qui a peut-être perduré à travers les siècles, jusqu’aux réalisations touristiques du xxe siècle, hélas, beaucoup moins discrètes que les bisses dans le paysage valaisan.

1Denis Reynard, «Histoires d’eau, bisses et irrigation en Valais au xve siècle», Cahiers lausannois d’histoire médiévale n° 4, Université de Lausanne, 2002.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/5256 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/5256

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP