Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Arts plastiques: La peinture au corps

Louis Soutter (1871-1942), peintre vaudois catalogué dans l’art brut, donc pas un «vrai» artiste au fond, est exposé à Bâle dans un rapprochement saisissant avec les artistes de son temps, qu’il s’agisse de Picasso, de Léger ou des expressionnistes allemands. Le second étage du Kunstmuseum lui est entièrement consacré et ses dessins, ses encres, tiennent le coup face aux grands du xxe siècle.
Louis Soutter commence son œuvre à l’âge de 53 ans lorsqu’il est interné à l’hospice de Ballaigues où il va passer les 19 dernières années de sa vie. Cette fécondité tardive est un pied de nez à tous ceux qui pensent que la création est d’abord affaire de jeunesse. Comme Picasso ou Turner, sa capacité d’innovation restera intacte jusqu’au bout. Comme Titien presque aveugle dans sa vieillesse, il peindra directement avec ses doigts, enduits de cirage de graisse ou d’encre.
Peu d’artistes ont tenté de décrire la barbarie des années quarante. Fautrier s’y est essayé après coup dans sa série des otages. Music, revenu de Dachau, a tenté d’incorporer son expérience des camps dans ses toiles. Mais aucun n’atteint la violence de Soutter dans des dessins prémonitoires de 1939 et de 1940, alors qu’isolé à Ballaigues, il ne recevait que l’écho assourdi des tumultes européens. Il faut avoir vu Noël au crématoire ou ses christs en croix, cet univers totalement noir, sans rémission et sans espoir. L’exposition viendra à Lausanne, mais elle sera sans doute privé de la confrontation avec les chefs-d’œuvre bâlois. Alors n’attendez pas, courez chez nos amis rhénans. jg

Louis Soutter et les modernes, Kunstmuseum Basel, jusqu’au 5 janvier 2003. A Lausanne au printemps 2003.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/5234 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/5234

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP