Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Note de lecture: Les oiseaux descendent des dinosaures

Un livre superbe, l’ouvrage de l’année, indiscutablement. Le titre est particulièrement sexy : Classification phylogénétique du vivant.
Comment résister à la phrase suivante : «Le sphénodon ponctué est un animal placide, crépusculaire, qui vit dans les landes des zones littorales des petites îles de Nouvelle-Zélande». Comme nous ignorons tout de ce que peut être un animal crépusculaire et que le paysage des petites îles de Nouvelle-Zélande nous est totalement inconnu, on ne peut que rêver, surtout qu’il doit exister un sphénodon non-ponctué dont le livre ne parle même pas.
Après avoir appris que les oiseaux sont présents partout, sauf dans les grands fonds marins, on arrive à la phrase clé du livre, écrite comme ça, l’air de ne pas y toucher : « les oiseaux sont les dinosaures actuels ». Nous y voilà. Ce livre propose rien de moins qu’une refonte complète de toute la classification traditionnelle du vivant, déjà accomplie depuis longtemps chez les scientifiques, mais totalement inconnue dans le grand public. Nous en étions resté aux leçons de notre adolescence avec une division bien claire : il y avait des poissons, des amphibiens, des sauriens, des oiseaux, des mammifères. Et bien, c’est fini.
Les mammifères sont toujours là, mais les sauriens, tout comme les poissons ont disparu. Place désormais aux archosaures qui regroupent oiseaux, crocodiles et dinosaures alors que les lézards, serpents et autres varans se retrouvent chez les lépidosaures. Dans la série des Jurassic Park, Steven Spielberg a d’ailleurs utilisé de manière astucieuse ces nouveaux regroupements. Il donne aux tyranosaures et autres vélociraptors une démarche de poulet, ce qui est très crédible compte tenu de la morphologie de ces sympathiques bestioles d’autrefois.
Le mot phylogénie désigne le cours historique de la descendance des êtres vivants, mais aussi la filiation des gènes dans un même organisme dérivé d’un même gène ancestral. Ce sont les progrès de la biologie qui ont permis de remettre en cause les vieilles classifications. La méthode utilisée a été baptisée « analyse cladistique » ; elle vise à regrouper dans une même catégorie un ancêtre et tous ses descendants. Bien entendu, les scientifiques sont loin d’être d’accord sur toutes les classifications proposées. Pour l’amateur que nous sommes, ces débats sont de peu d’importance. Nous avons lu ce livre comme un grimoire étrange et savoureux aux perspectives inattendues. Mais tout de même, apprendre que le pinson ou l’hirondelle sont en fait des espèces de tyranosaures qui ont rétréci, ça fait un choc. jg

Guillaume Lecointre, Hervé Le Guyader, Classification phylogénétique du vivant, Berlin, 2001.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/5191 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/5191

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP