Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Fête fédérale: Curiosité et sympathie pour les lutteurs

Retour sur la fête fédérale de lutte à Nyon. L’intérêt des médias romands et la curiosité sans moquerie de la population locale a été au fond une grande surprise. A priori, les Romands europhiles et cosmopolites auraient du considérer avec une raillerie distante ce festival de gros bras alémaniques présumés obtus et blochériens.
Rien de tout cela ne s’est produit. La presse romande a manifesté une indiscutable sympathie pour la fête et de nombreux Romands ont effectué une visite de curiosité dans une manifestation sans commanditaires et sans publicité. Les prix sont en nature, pas de prize money comme on dit chez les sportifs. Nous avons donc affaire à de vrais amateurs. Personne n’a parlé de dopage, peut-être en raison de la volonté de faire de cette fête fédérale une joute à l’ancienne. Mais nous n’irons pas jusqu’à jurer que ces beaux bébés musclés n’ont jamais pris le moindre produit disons ?douteux.
Les Romands ont manifesté à cette occasion une nostalgie sourde des traditions. Si Fribourg et le Valais campent sur des folklores bien vivants, le réforme protestante a été ailleurs une révolution culturelle, une destruction des symboles et des fêtes dont on a parfois l’impression que les Vaudois et les Genevois commencent seulement à se remettre.
D’autres fêtes fédérales, le tir ou la gymnastique, témoins de l’helvétisme, ont pendant longtemps rassemblé romands et alémaniques. Elles semblent aujourd’hui un peu désuètes. En compensation, nous avons construit notre identité sur l’ouverture au monde et l’esprit européen. Mais lorsque viennent les tempêtes, affaire des fonds en déshérence par exemple, face à des étrangers qui nous considèrent simplement comme des Suisses, nous n’avons rien de solide pour nous raccrocher. L’enjeu souterrain du bon accueil de la fête fédérale de lutte est peut-être là: retrouver un sentiment du pays sans perdre notre esprit cosmopolite. C’est aussi ce que martèle Moritz Leuenberger dans ses discours ; mais est-il vraiment écouté en Suisse romande? jg

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/5185 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/5185

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP