Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Swissair: Tour de passe-passe comptable

Dans le quotidien Le Temps, Mario Corti a annoncé que 3,4 milliards apparaissent soudain «disponibles» pour Swissair.Comment le citoyen moyen peut-il comprendre la faillite?

Grand entretien avec Mario Corti dans Le Temps. Reconnaissons que nous n’aimerions pas nous retrouver à sa place. Quitter la confortable quiétude de Nestlé pour l’ouragan Swissair n’est pas un petit défi. Mario Corti indique que 2,4 milliards de francs ont été provisionnés l’an passé et n’ont pas encore été utilisés. Cette somme est à mettre en relation avec la perte de 2,5 milliards des comptes 2000. Des banques ont consenti une ligne de crédit d’un milliard qui n’a pas été entamé et qui, semble-t-il ne le sera jamais.
Autrement dit Swissair a devant lui un matelas de 3,4 milliards de francs, une somme tout de même conséquente qui servira sans doute à payer l’abandon d’AOM, Air Liberté et de Sabena. Cette utilisation des provisions semble aller de soi dans le monde des affaires. Il s’agit tout de même d’une pratique très singulière.
Elle consiste, pour parler simplement, à bloquer de l’argent qui apparaîtra comme dépensé, mais dont on a toujours en fait la disposition, pour anticiper des pertes futures qui sont en général volontairement surestimées, ce qui est plutôt de la bonne gestion. Naturellement pendant qu’il est bloqué, cet argent provisionné, donc dépensé, continue en fait à travailler et à rapporter. Ajoutons que c’est une bonne affaire fiscale pour l’entreprise, car les provisions permettent de diminuer, voire de supprimer un bénéfice éventuel. Et lorsque la perte réelle est inférieure aux provisions, ce qui arrive, voilà de l’argent qui peut réapparaître miraculeusement, à moins qu’il ne se retrouve englouti dans les réserves. A noter que dans le cas de la Banque cantonale de Genève et de ses pertes immobilières, les provisions faites en 1990 ont été prélevées sur la réserve légale, ce qui ne facilite pas la vulgarisation du processus !
Nous sommes dans un domaine où une responsabilité pédagogique incombe à la presse. A moins d’avoir fait de l’économie ou du droit à l’université, le citoyen de base ignore tout de ces notions. Il croit que Swissair est au bord de la faillite et on lui dit qu’en fait, il y a 3,4 milliards disponibles. D’ailleurs on ne le lui dit pas vraiment, sauf à lire la presse dite « sérieuse ». Comment s’y retrouver ? La presse doit-elle vulgariser ces notions indispensables pour comprendre le monde de l’économie ? Avouons notre perplexité. Mais c’est un domaine où l’accès à la connaissance est capital pour le fonctionnement de la démocratie. jg

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/5179 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/5179

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP