Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Médias: Jeux d’adultes

Doit-on écrire sur Loft Story, émission qui ne mérite, selon la formule consacrée, ni cet excès d’honneur, ni cette indignité ? En tout cas, l’émission agit comme un révélateur sur ceux qui en parlent. Elle est, comme on disait après 68, un analyseur de la société ou du moins du rapport plus ou moins rêvé, plus ou moins fantasmé que nous entretenons avec les médias.

Une émission médiocre, des invités peu inspirés

L’exemple le plus remarquable de cette fonction de Loft Story restera ce Droit de cité d’un ridicule confondant diffusé par la TSR, le 27 mai avec Jean Ziegler Ð mais que faisait-il là ? Ð qui nous a donné un aperçu sur les liens du Loft avec le grand capital et sur la manipulation dont nous sommes à la fois complices et victimes, ou les deux peut-être, nous n’avons pas bien suivi. Anne Bisang, directrice de la Comédie de Genève, a tenté, sans grande conviction ni grande clarté, d’expliquer la différence entre l’émission et le théâtre ; il en ressortait que Loft Story provoque la passivité du spectateur, contrairement au théâtre, ce que nous avons trouvé un peu déroutant.
Le psychiatre Willy Pasini, avec une modération qui l’honore à défaut de nous éclairer, a tenté d’expliquer que non, vraiment, il n’y aurait pas de séquelles pour ces jeunes, mais que, oui, au fond, il y en aurait peut-être ; enfin le sociologue Ueli Windisch trouvait l’émission très bien, mais on ne sait toujours pas pourquoi. Le directeur de la TSR était également présent pour dire que chez nous, non, exclu, pas de ça, pas assez fédérateur comme on dit aujourd’hui.
Dans l’étonnant casting de l’émission, il y avait aussi un jeune décoloré genre Steevy (si vous ne regardez pas Loft Story, inutile de vous expliquer qui est Steevy) dont la capacité d’élocution n’était pas très développée Ð et nous sommes gentils. Heureusement, deux étudiants distancés et ironiques ont contribué à donner une meilleure image du niveau de la réflexion en Suisse romande. Nous avions face à nous de vieux adultes perdus, sans repères, sans discours, des poissons hors de l’eau.
Alors n’y a-t-il rien à dire sur Loft Story ? Peut-être tout de même deux constats. Il paraît que l’émission permet aux « adultes » de savoir ce que pensent les « jeunes ». Mais les participants à l’émission ont entre 23 et 28 ans et certains d’entre eux, si l’on en croit les magazines, ont, comme on dit, déjà beaucoup vécu. Ce sont bel et bien des jeunes adultes qui savent jouer avec les médias et qui sont regardés, semble-t-il, surtout par des adolescents qui ont dix ans de moins qu’eux.
Une seconde remarque : écoutez-les. Leur capacité d’expression est très au-dessus de la moyenne. Fort peu de jurons, des phrases souvent très construites, une grande clarté d’expression et lors des passages au confessionnal (seul face à la caméra), une certaine finesse d’analyse. Bien sûr, ils ont été aussi sélectionnés sur cette capacité. A l’évidence, pour un public d’adolescents avec leurs parents, ces jeunes adultes, en fait très différents d’eux, jouent un rôle de pont, de médiateur, mais entre qui et qui ? Et pour quoi faire ? Qu’est ce qui se déclenche à travers eux ? Nous n’en savons rien, mais c’est dans cette direction qu’il faut creuser pour comprendre le succès de ce huis clos. jg

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/5176 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/5176

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP