Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963

Pour ne manquer aucun article

Recevez la newsletter gratuite de Domaine Public.

Bénévolat: Les désignés volontaires

Redéfinir les rôles entre professionnels et bénévoles.

Cela pourrait s’intituler le retour du bénévole. Certes la Suisse, de tout temps, a été un fief du bénévolat. Nos clubs sportifs, nos fanfares, nos innombrables « sociétés », ne pourraient fonctionner sans bonnes volontés et même nos parlementaires sont censés être partiellement des bénévoles, des « miliciens ». Voilà des mots qui viennent de loin, des libertés communales du Moyen âge, de l’entraide des habitants des bourgs, des bourgeois. Ce bénévolat, personne ne le remet en question, si ce n’est dans le domaine de l’action politique
Mais l’autre, le social, les dames patronnesses et leurs bonnes œuvres, les sœurs en cornettes soignantes et culpabilisantes dans les hospices a été voué aux gémonies dans nos belles années gauchistes, sommé de disparaître, ce qu’il fit d’ailleurs largement. Et puis voilà que le bénévolat social revient, plus vigoureux que jamais. Les raisons en sont simples : la population vieillit et le 4e âge a besoin d’être encadré et soutenu. Le nombre de personnes au bénéfice de l’aide sociale a explosé et la reprise économique ne résorbe pas l’exclusion. Si la demande de soutien et d’assistance est grande, l’offre de bénévoles ne manque pas non plus.
Les contre-prestations tendent à se généraliser. Les objecteurs de conscience doivent effectuer une activité d’utilité publique dans un établissement pendant un temps équivalent à une fois et demi la durée du service militaire. Dans certains cantons comme Genève, le revenu minimum octroyé aux chômeurs en fin de droit les contraint à une activité compensatoire dans le domaine non-marchand. A côté des bénévoles agissant peu ou prou par idéal, voici donc une nouvelle catégorie qui émerge, celle des désignés volontaires.
Certes ceux-ci ne remplacent pas les assistants sociaux ou les salariés de la santé. Mais on comprend le flottement, voire l’amertume des professionnels. Ils sont pris par des tâches hautement techniques, médicales pour l’infirmière, juridiques ou financières pour les travailleurs sociaux ; ils doivent savoir garder leur distance et c’est le bénévole, qui est là souvent juste pour « discuter » qui apporte un peu de supplément d’âme et de chaleur et qui au fond accapare la récompense symbolique. Ce désarroi apparaît clairement dans le dossier que la revue genevoise Repère social consacre au sujet.
L’équilibre semble difficile à trouver. Peut-être faut-il admettre une fois pour toutes que les gens de la santé ou du social ne sont pas là pour être gentils, humains bien sûr, attentionnés certes, mais d’abord pour être efficaces et professionnels, comme n’importe quel banquier, plombier ou gendarme. Alors le bénévole pour la chaleur humaine, oui, pourquoi pas, si les rôles sont clairement définis. jg

Repère social, hospice général de Genève, octobre 2000.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!

Et si l’envie vous prend de passer de l’autre côté de l’écran, DP est ouvert aux nouvelles collaborations: prenez contact!

logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/5151 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/5151
Faire un don

Tous les auteur-e-s des articles sont bénévoles, tout est gratuit pour les lectrices et lecteurs... Mais il y a tout de même des coûts de production et de développement, financés par vos dons. Merci de votre générosité!

Faire un don avec Twint

Don de CHF 50.- avec Twint

Faire un don avec Twint

Don de CHF 100.- avec Twint

Faire un don avec Twint

Don libre avec Twint

Thématiques

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Articles par courriel

Flux RSS

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook.
Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus).
Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site.

Si vous avez apprécié cet article, ne manquez pas les prochains en vous abonnant gratuitement au moyen d'une des trois options suivantes.

L'hebdomadaire

Recevez tous les lundi par courriel le sommaire des nouveaux articles et le lien vers l'édition PDF ou l'édition eBook. Je m'abonne

Articles par courriel

Recevez chaque article dès parution (un courriel par jour au plus). Je m'abonne

Flux RSS

Lisez les articles dans votre agrégateur, ajoutez les sur votre blog ou site. Je m'abonne

Accueil

Les auteur-e-s

Les articles

Les publications

Le Kiosque

A propos de DP