Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Internet: Parlez moins fort, les satellites ont des oreilles

Le feuilleton Echelon continue. Rappelons qu’il s’agit d’un système d’espionnage par satellite à grande échelle de l’ensemble des télécommunications civiles et militaires. Il a été conçu par les « services » des pays anglo-saxons uniquement (USA, Grande-Bretagne, Australie, Canada, Nouvelle-Zélande).
Nous nous interrogions, il y a quelques mois, sur la réalité d’un dispositif qui relève presque de la science-fiction. Le Times confirme dans un article du 10 février Ð et signale qu’Airbus a perdu un contrat de 9 milliards en Arabie Saoudite face à Boeing en 1995, à la suite de l’espionnage électronique d’Echelon. L’information aurait été communiquée à des députés français, dont le plus connu est George Sarre. Un contrat militaire aurait été perdu la même année par le français Thompson-CSF au profit de l’américain Raytheon au Brésil dans les mêmes conditions.
Le réseau alternatif Iris (Imaginons un Réseau internet Solidaire, à l’adresse iris.sgdg.org/) a tenté sans succès de recouper les informations du Times dont les sources sont inconnues. Dans un univers où les techniques de manipulation sont l’ABC du métier, on n’accordera pas un crédit total au grand vieux quotidien anglais. Mais l’existence d’Echelon semble en tout cas prouvée.
Le droit à la confidentialité de la correspondance est une des libertés les plus fondamentales. Elle est détruite par l’existence d’Echelon. Un rapport sur ce système d’écoutes sera examiné le 23 février par la Commission des libertés publiques du Parlement européen. La Suisse est aussi concernée bien sûr ; nos banques et nos grandes entreprises peuvent être la cible de l’espionnage industriel. Nos parlementaires doivent pousser le Conseil fédéral à mener une enquête.
Sommes-nous impuissants ? Techniquement bien sûr, nous ne pouvons rien contre ces grandes oreilles en orbite. Mais la prise de conscience du risque est indispensable et les tribunaux américains sont faits pour être utilisés ; nos banques l’ont appris à leurs dépens. jg

Sources : Les meilleurs renseignements sur Echelon se trouvent sur un site créé par l’American civil liberty union : echelonwatch.org

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/5125 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/5125

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP