Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste du 31 octobre 1963 au 24 juin 2021
Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant, différent, réformiste depuis 1963
Après 58 ans, Domaine Public a cessé de paraître. Ce site ne publiera plus de nouveaux articles et est en cours de transformation pour présenter l'histoire et les archives du journal.

Note de lecture: La cohésion par les étrangers

Le discours réfléchi sur l’immigration en Suisse porte le plus souvent sur la problématique de l’intégration, la naturalisation facilitée, le retour ou non au pays à l’âge de la retraite, l’helvétisation progressive de la deuxième génération. Depuis quelques années ces questions ont été un peu occultées par l’augmentation des requérants d’asile. Un éclairage inédit est apporté par la thèse de doctorat de Jean-Pierre Tabin : selon lui, l’intégration interne de la société suisse est favorisée par la non-intégration des étrangers.
Son champ d’études est celui du droit des assurances sociales. Il constate que la proportion d’étrangers cotisant à l’AVS est plus élevée que la proportion de ceux qui bénéficient de rentes, en général inférieures à celles des Suisses faute d’années de cotisations. La situation est donc tout bénéfice pour nos compatriotes. Il n’en va pas de même pour les bénéficiaires de l’AI ou des indemnités de chômage. Les étrangers y sont particulièrement nombreux, mais ils touchent des prestations inférieures aux Suisses.
L’auteur cite des chiffres un peu anciens, datant de 1993, montrant que chaque ménage étranger titulaire d’un permis d’établissement a été à l’origine d’un transfert de prestations de 2200 fr. en faveur des ménages suisses. La main-d’œuvre étrangère bon marché est souvent employée dans des zones périphériques et à des activités, hôtellerie, travaux publics, agriculture, permettant souvent de stabiliser l’économie de régions entières en évitant leur désertification.
En participant au financement de la sécurité sociale et en maintenant l’activité dans des régions périphériques, les étrangers aident au maintien et à la cohésion de la société suisse. Dans cette logique, le statut de saisonnier, qui lie l’étranger à une région et les difficultés de la naturalisation trouvent leur cohérence.
Ces pistes sont esquissées par Jean-Pierre Tabin. L’essentiel de sa thèse est consacré à une réflexion sur l’intégration et à une recension des différences entre Suisses et étrangers dans l’accès à la sécurité sociale. Cet indispensable travail de recension est une base sur laquelle les intéressantes hypothèses de l’auteur doivent désormais se déployer.jg

Jean-Pierre Tabin, Les paradoxes de l’intégration, cahiers de l’EESP, Lausanne, 1999.

Une réaction? Une correction? Un complément d’information? Ecrivez-nous!
logo creative commmons Republier
La reproduction de cet article est autorisée et gratuite, mais selon les modalités du présent contrat Creative Commons: activer un lien vers la page ou citer l'URL de celle-ci, https://www.domainepublic.ch/articles/5110 - Merci
DOMAINE PUBLIC

Analyses, commentaires et informations sur l'actualité suisse
Indépendant et différent depuis 1963
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch
Newsletter gratuite chaque lundi: les articles, le magazine PDF et l'eBook
En continu, avec liens et réactions sur https://www.domainepublic.ch

Lien vers l'article: https://www.domainepublic.ch/articles/5110

Thématiques

Accueil

Auteures / Auteurs

Les articles

Les publications

Le Kiosque

À propos de DP